Centrafrique : Quand le sénégalais Mankeur Ndiaye a demandé au diplomate Jean – Pierre Lacroix de ne pas donner la parole à l’ancien président François Bozizé

0
242

Lors de la rencontre avec les partis politiques, en général, et ceux dont les leaders sont membres de la COD – 2020, en particulier, le 28 octobre 2020 à Bangui, le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu Mankeur Ndiaye, selon les indiscrétions des personnalités qui étaient assises ce jour – là, avait demandé au diplomate onusien Jean – Pierre Lacroix de ne pas donner la parole à l’ancien président François Bozizé. Mais,  en dépit de son insistance  et à son grand dam, le français est passé outre pour autoriser le président de la COD – 2020 à délivrer à l’endroit de la mission conjointe de l’Ua, la Ceeac et de l’Onu la teneur de son message.

Et, ces sources de révéler que le sénégalais serait très mécontent du président de KNK pour des propos tenus, la veille lors d’une rencontre avec des diplomates, d’après lesquels la Minusca entretiendrait des relations de complicité et de franche collaboration avec les groupes armés et des hordes de mercenaires. Selon l’ancien président François Bozizé, c’est bien elle qui organiserait leurs différents séjours dans la capitale centrafricaine et leurs rencontres avec le Gangster de Bangui.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here