Centrafrique : quand le pouvoir de Bangui veut nuire au général Ludovic Ngaïféi

0
412

Quelques heures seulement après la deuxième sortie médiatique du désormais général à la retraite anticipée Ludovic Ngaïféi, les laquais à la solde du régime de l’association des malfaiteurs au pouvoir, depuis mars 2016, comme s’ils n’attendaient que cette tribune, sont passés promptement à l’action.

En faisant circuler, sur les réseaux sociaux, un appel à une véritable insurrection populaire contre le régime dont ils lui ont attribué la paternité. Sans fioritures, ce dernier dont la liberté à la parole n’est que citoyenne, républicaine et légale, au regard des dispositions de la constitution du 30 mars 2016, s’élève de la manière la plus vive contre cette manœuvre politico – politicienne digne des républiques socialistes soviétiques, ne s’y reconnaît pas, rassure toutes les centrafricaines et tous les centrafricains de sa détermination à œuvrer à redonner honneur et dignité au peuple centrafricain par un combat démocratique et appelle au calme.

Ci – dessous leur réaction qui circule :  » Centrafricaine, Centrafricain! Ensemble rejoignez moi pour mettre fin à nos souffrances. Boutons dehors le régime des malfrats et des étrangers. Mettons en place un régime d’exception pour nous faire respecter. Car, c’est l’unique alternative avant les élections ! Je vous aviserais quant et comment. NGAÏFÉI Ludovic, Général Armé. »

Affaire à suivre….!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here