Centrafrique : Ali Darass s’oppose à la nomination de Hassan Bouba et Armel Sayo surpris par sa promotion

0
735

CENTRAFRIQUE🔥💥: LE GOUVERNEMENT REMANIÉ EST D’UN AMATEURISME CRIANT… ARMEL SAYO ‘AURAIT ÉTÉ SURPRIS PAR SA PROMOTION, HASSAN BOUBA SERAIT CONTESTÉ PAR SON CHEF…

#Hassan_Bouba nouveau ministre chargé de la santé animale ?
Que nini, son chef rebelle #AliNdarassa s’y opposerait. Il n’était pas informé de cette magouille négociée, soutiendrait il, entre Ngrebada Firmin et l’intéressé, en sérieuse difficultés d’ailleurs avec son chef de l’UPC.
Résultat. Pas de prise de service du nouveau ministre car bloquée par un appel téléphonique menaçant de Ali NDARASSA, pour lui dire qu’il n’en était en rien informé et que de toutes façons il s’y oppose. Mais le Premier ministre ne voudrait pas en rester là, il multiplie les propositions à l’endroit du rebelle afin de le rassurer et calmer sa colère.
Même son de cloche du côté du chef rebelle Armel Sayo, qui soutiendrait n’avoir pas conclu des consultations dans ce sens, avec son Premier ministre.
Le chef de la Jeunesse Pionnière Nationale (#JPN) préférant conserver sa mission républicaine au niveau de cette Délégation, contrairement à ce que le PM aurait cru. Il aurait donc été surpris par le décret.
Toujours pas de prise de service. Le ferait-il ?
En attendant que ces questions ne soient réglées, ce Gouvernement de la Centrafrique peine toujours à convaincre.
N’est-ce-pas ridicule pour les deux têtes bien remplies de cet Exécutif centrafricain ?
À suivre…

Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here