Centrafrique : Pascal Bida Koyagbélé accusé d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat par le Gangster de Bangui

0
540

Des sources policières et militaires proches du pouvoir de Bangui ont rapporté à notre rédaction que le directeur général des grands travaux et des investissements, un  certain Pascal Bida Koyagbélé, est accusé par le candidat Touadéra d’avoir voulu faire un coup d’état de connivence avec les mercenaires rwandais dépêchés tout dernièrement à Bangui par Paul Kagamé, en application d’un accord de défense dont les termes n’ont jamais été approuvés par l’assemblée nationale.

Ces sources nous ont affirmé et soutenu que lorsque les milices à la solde du pouvoir dénommées les Requins ont fait leur irruption chez lui, l’homme a tenté de prendre la poudre d’escampette en escaladant les murs de sa clôture. De sa chute, il s’en sortira avec les deux jambes fracturées. Au moment où nous mettons sous presse, il est actuellement en résidence surveillé dans un appartement aux 36 villas. C’est entre autres l’une des raisons de la visite effectuée il y a quelques heures par le ministre des affaires étrangères du Rwanda dans la capitale centrafricaine.

Aux dernières nouvelles, cette entreprise serait à mettre à l’actif d’un certain Firmin Ngrébéda qui rêve activement de succéder un jour au Gangster de Bangui.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here