Centrafrique : non contents de mentir au peuple, ils nous volent !

0
304

Nos valeureuses forces de sécurité, dont les FACA, sont envoyées au front, au lendemain des attaques menées contre la capitale centrafricaine, le 13 janvier 2021, par les forces de la Coalition des Patriotes pour le Changement « CPC ». Mission : défendre l’intégrité de notre territoire et assurer la sécurité des Centrafricains. Nobles missions, nobles engagements. Quel citoyen Centrafricain pourrait ne pas soutenir ? Dans le même temps, les autorités nous appellent, nous citoyens, à l’effort de guerre et au tribut de sécurité. Certains ont contribué. Ceux qui n’ont pas contribué sont traités d’ennemis de la République, de soutiens des terroristes.

Mais, avez-vous remarqué ? Aucun des caciques du pouvoir Touadéra, pas même Touadéra lui-même, ou son premier ministre Ngrébada, ou encore le président de l’assemblée nationale Ngon Baba, n’a personnellement daigné mettre la main à la poche pour ces opérations ! Et pendant ce temps que se passe-t-il ? Les pontes du pouvoir Touadéra et leurs affidés se servent copieusement sur le dos du peuple centrafricain. Tranquillement, ils détournent les fonds destinés aux forces de sécurité ! Quelle ignominie !! Quelle trahison !!! Haute trahison…

Un seul exemple : Les œuvres de Mme Prisca Roseline MAMADOU parlent d’elles – mêmes et se passent de commentaires. Mme MAMADOU née Passy est directrice du budget au ministère de l’intérieur et de la sécurité publique. Elle est au bon endroit pour gérer les crédits et les fonds destinés au fonctionnement et aux opérations des forces de sécurité. Pardon, pour … DÉTOURNER les fonds destinés à la sécurité. Le montant détourné : 60.000€ par semaine. Coquette somme sur la courte durée, qui permet bien des choses ! Elle vient de s’acheter un appartement de 700.000€ à Suresnes en Région parisienne … Oui, vous avez bien lu, même pas dans la Région de Moscou…

Sur cette très délicate affaire, nous avons déjà fait de fracassantes révélations, en parlant de son époux Mamadou Zéphirin, chef d’état – major des Faca, dans un article intitulé « Centrafrique : il avait mis à profit son séjour parisien pour acquérir une belle propriété », paru le 3 février 2020. Dans un autre article intitulé « Centrafrique : la propriété n’appartient pas à l’époux mais à son épouse », publié le 7 février 2020, des sources proches de la famille avaient rapporté et soutenu que cet appartenant est bel et bien la propriété de Mme Mamadou, et le fruit de plusieurs années de durs sacrifices et d’économies réalisées. Une version qui vient aujourd’hui d’être démentie, du fait de la position trop importante qu’occupe cette dernière au sein du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique et de son rôle charnière dans les engagements des dépenses et le maniement des crédits et des fonds ouverts annuellement dans la loi de finances, et en considération de ce qu’elle jouit du double statut de l’intéressée, celui de fonctionnaire assumant les fonctions hautement délicates de directeur du budget, d’un côté, et celui d’opérateur économique, de l’autre côté. Un cumul de fonctions formellement interdit par les dispositions de la loi portant statut général de la fonction publique centrafricaine. Et les gros poissons, qu’en est-il ? Patience ! Leur tour viendra bientôt…

Opérateur économique privilégié du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique et du ministère de la défense nationale, elle serait propriétaire de plus de 70 maisons à Bangui, ce qui lui rapporterait la coquette somme de 75000€ par mois. Elle a également le monopole de la fourniture du carburant aux forces de sécurité dont elle détourne la moitié. Au lendemain de la publication du rapport de la Haute Autorité chargée de la Bonne Gouvernance sur l’affaire du détournement de plus d’un (1) milliard de Fcfa au ministère de la défense nationale, elle a été placée sous observation par le cercle des proches de Touadéra qui avait pensé un moment s’en débarrasser, mais elle s’est rendue indispensable ces dernières semaines dans l’approvisionnement en carburant des milices Wagner. Entretient – elle des relations intéressantes et très intéressées avec la France ? L’avenir nous le dira.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here