Centrafrique : Ngrébada veut en finir avec Touadéra !

0
189
DEMANDE DE LEVER D’IMMUNITÉ PARLEMENTAIRE DES 4 DÉPUTÉS LEADERS DE L’OPPOSITION, UNE SURPRISE POUR TOUADERA. MAIS À QUOI JOUE RÉELLEMENT FIRMIN NGRÉBADA?
En effet, au lendemain de l’investiture du Président Faustin Archange Touadera, une guerre de positionnement s’est déclenchée au sein de sa famille politique du MCU. Primature ou Présidence de l’Assemblée Nationale? Ce sont là les deux (2) sièges principalement convoités par les deux (2) proches collaborateurs du Chef de l’Etat qui sont le Secrétaire Général du MCU Simplice Mathieu Sarandji et le Premier Ministre Firmin Ngrebada.
D’après certaines indiscrétions au sein du MCU, tout porte à croire que le premier en occurrence le patron du MCU SMS doit d’abord faire son choix avant que le second ne puisse être situé. Ainsi, l’ambitieux Firmin Ngrebada qui depuis toujours réfléchi à toutes les stratégies possibles lui permettant de mettre toutes les chances de son côté à d’abord mis en exécution son premier plan qui consiste à écarter son principal challenger et grand frère SMS. D’où l’épisode d’empoisonnement à la soviétique de ce dernier qui se trouve actuellement en soins intensifs à Kinshasa (RDC), ceci avec l’aide de ses amis russes. Notre source n’écarte pas l’implication personnelle de Mr Valéry Zakharov, Conseiller du Chef de l’Etat en matière de sécurité, dans cette entreprise funeste.
Ainsi, pour sa seconde cible qui est la présidence de l’Assemblée Nationale, le prétentieux Ngrebada a fait appel au magistrat véreux, l’actuel ministre intérimaire de la justice Arnaud Djoubaye Abazen, connu dans le milieu du crime pour sa proximité avec la nébuleuse ex-SELEKA, avec qui il a tenu de multiples réunions nocturnes à l’insu de FAT dans le but de mettre en œuvre une stratégie permettant d’écarter les poids lourds qui, sans doute risquent d’éteindre son rêve de se voir installer au perchoir de l’Assemblée Nationale à défaut d’être reconduit Premier Ministre. C’est dans ce cadre que nos deux (2) adeptes de sales boulots ont réussi à mettre la pression sur le juge d’instruction spécialisé auprès du tribunal de grande instance de Bangui, Narcisse Ted Issa Bedengba afin que celui-ci puisse monter ce dossier entièrement vide contre les opposants Anicet-Georges Dologuélé, Martin Ziguélé, Karim Meckassoua et Aurélien Simplice Zingas.
A en croire notre source, ce second épisode de Ngrebada sonne comme une surprise dans les oreilles de son patron le Président Touadera qui n’a jamais été mis au parfait d’une telle initiative. Furieux, ce dernier qui se sent trahi est en train de tout mettre en œuvre pour que cette demande d’immunité soit invalidée par l’Assemblée Nationale.
Cependant, l’on se demande à quoi joue Firmin Ngrebada et jusqu’où compte t-il aller pour satisfaire sa soif insatiable du pouvoir? Si jamais celui-ci parvenait à s’installer au perchoir de l’Assemblée Nationale, le fauteuil de FAT ne sera t-il pas sa prochaine cible? Quelles dispositions FAT entend prendre face à ce collaborateur qui nourrit de plus un plus une ambiance dangereuse élevée?
La rédaction
Source : 236 News

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here