Centrafrique : Ngrébada fait insulter la France et lui demande d’intervenir contre la CPC !

0
264
1. Quelqu’un peut-il m’expliquer comment se fait-il que le régime peste et vitupère à tout bout de champ contre la France et dans le même temps supplie la France d’intervenir militairement dans une escalade de violence qu’ils niaient ?
2. L’on pensait naïvement qu’un Plan Intégré de Sécurisation (PIS) du processus électoral avait été mis en place. Et que la sécurité des Centrafricains seraient garantie dans un pays où 85% du territoire national échappe au contrôle de l’État. Qu’en est-il de ce PIS, Monsieur le Premier Ministre ?
3. On compte déjà plus d’une dizaine de morts dont des porteurs de tenues de la police et de la gendarmerie, des candidats dépouillés, molestés, kidnappés, poignardés, des villages vidées, des axes routiers principaux bloqués impactant de facto sur le flux des marchandises, des candidats bloqués à Bangui, des candidats intimidés interdits de se rendre sur le terrain pour battre campagne dont l’actuel Premier Ministre Firmin NGRÉBADA (à Boali) et son prédécesseur Simplice Mathieu SARANDJI (à Baoro), un groupe armé (la CPC) qui est créé juste pour perturber les élections et y réussit à merveille au grand dam de la démocratie.
4. En conclusion, à une semaine du putatif 1er tour fixé au 27 Décembre 2020, nous nous dirigeons vers des élections bigarrées : déjà plus 300.000 électeurs exclus par la volonté de TOUADÉRA et cela en violation de la Constitution, des zones où ne peut pas battre campagne, des zones qui n’ont pas été enrôlées, des zones d’insécurité extrêmes, des zones où on pourra voter mais où on n’aura pas de cartes, des zones où on aura des cartes mais où on ne pourra pas voter… En somme, de la bouillabaisse.
5. Dans le même nous avons un Chef de l’Etat, candidat à sa réélection (illusoire), Faustin Archange TOUADÉRA, qui fait diffuser ses meetings en direct sur la Radio Nationale, qui reçoit les officiels des États frères en tenue de campagne (pagne à son effigie ! Du jamais vu), qui se fait protéger par les casques bleus en pleine campagne, qui utilise le compte officiel de la Présidence de République pour faire la propagande du parti-État le MCU, propagande qui ne prend pas car à chaque meeting il est obligé de payer les gens pour l’acclamer à chaque meeting. En clair, un Président de la République complètement AUTISTE, perché sur un nuage. Un premier ministre et des membres, tous candidats à la députation mais qui restent en fonctions !
6. La dernière semaine va nous réserver plein de surprises. Le dénouement ?
Fari Tahéruka SHABAZZ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here