Centrafrique : Monsieur le fossoyeur, Monsieur le menteur, Monsieur le traitre à la nation….

0
53
Lettre ouverte au Président Centrafricain Faustin Archange Touadera!
Monsieur le fossoyeur, Monsieur le menteur, Monsieur le traitre à la nation…je souhaite vous dire que le temps passe et que le pays n’oublie pas…En 2004 j’ai eu la chance d’être détenteur d’un passeport diplomatique Centrafricain, j’étais alors fier d’être un émissaire entre la RCA/La France et le reste du monde…
La Centrafrique a souvent connu de grosses secousses « Ethno sismiques » mais jamais un dirigeant Africain n’a fait assassiné en masse ses frères par les « orgues de Staline ».
Monsieur le Président on a pour ainsi dire tout évoqué sur vous de votre couardise jusqu’au génocide complice.
Monsieur le Président assassin chaque semaine on nous annonce votre destitution, la tension monte et rien ne se passe ….ici où là on devine le président général Bozize fourbir discrètement ses armes au nord, On entend le célèbre Nourredin Adam déclarer qu’il sera bientôt à Bangui….On entend la France aboyer comme un roquet silencieux, prête une fois de plus à être comptable du désastre comme des unglorious bastards. Les Américains perrorent et …vous êtes toujours en place Monsieur le Président Assassin.
Vous pourrez une fois de plus me faire condamner pour la seule raison juridique qui vaille  » outrage a un chef d’état »…mon seul regret sera d’être en dessous du seuil d’ignominie qu’inspire votre puanteur morale.
Monsieur le Président assassin il est des souffrances qu il ne faut pas laisser prospérer! Je vous le dis très clairement je vais fédérer toute l’opposition et nous allons faire en sorte que dans 6 mois vous ne soyez plus rien, juste un gueux qui demandera pardon à son peuple à la C.P.I aux côtés de ses partenaires de wagner!
Monsieur Le président assassin c’est terminé pour vous!
Alpha Christophe Raineteau

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here