Centrafrique : MM. les enseignants, ne cédez pas aux grossiers mensonges de cet Imposteur !

0
218
GRÈVE DES ENSEIGNANTS DU FONDAMENTALE I, II ET DE L’ENSEIGNEMENT TECHNIQUE: DIALOGUE FRUCTUEUX ENTRE LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET LES RESPONSABLES SYNDICAUX
La Salle du Conseil des Ministres du Palais de la Renaissance a servi de cadre en début d’après-midi du mardi 14 Mars, à une rencontre entre le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA et les responsables des Centrales syndicales dont ceux des enseignants du fondamentale 1, 2 et de l’enseignement technique.
Les récentes grèves déclenchées par les enseignants du fondamentale 1, 2 et de l’enseignement technique dans le pays, était au centre de cette rencontre.
Interrogé au sortir de cette réunion Monsieur Innocent KELEGUELE, Coordonnateur de la plateforme des enseignants du fondamentale 1, 2 et technique a affirmé que le Président TOUADERA a dit être conscient des conditions difficiles dans lesquelles travaillent les enseignants du pays.
Conscient des conditions difficiles dans lesquelles travaillent ses collègues enseignants, le Président TOUADERA a tout au long de cette rencontre exposé aux enseignants, la situation financière difficile dans laquelle la République Centrafricaine se trouve depuis 2019, suite à la suspension des appuis budgétaires de ses partenaires traditionnels .
Pour le numéro Un centrafricain, cette situation doit être comprise et prise en compte dans les revendications des travailleurs centrafricains en général et des enseignants en particulier.
Toutes fois, le Président Faustin Archange TOUADERA a ďéclaré que le gouvernement fera les efforts nécessaires pour apporter des solutions à ces revendications qui sont à la source de la grève qui paralyse le secteur du fondamentale 1, 2 et technique.
Monsieur Innocent KELEGUELE se dit satisfait des éléments de réponses apportés par le Président TOUADERA face à leurs revendications. Il a affirmé qu’une Assemblée générale d’urgence sera organisée afin de leur permettre de restituer les échanges qu’ils ont eus avec le Président de la République.
Ce sera, dit-il, à l’issue de cette Assemblée générale, qu’une décision de reprise des activités académiques du fondamentale 1,2 et de l’enseignement technique sera prise.
La Renaissance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici