Centrafrique : Marchés des titres publics : le Cameroun a levé en un an plus du budget de la RCA par syndication domestique

0
405

Marché des titres publics: le Cameroun a levé 276 milliards de Fcfa par syndication domestique en un an

Une enveloppe de 216 milliards de Fcfa a été levée sous forme de Bon du Trésor assimilable (BTA) contre 60 milliards collectés en obligation du Trésor assimilables (OTA). Ce nouveau mécanisme mis sur pied par la Banque des Etats de l’Afrique centrale en novembre 2021 consiste pour un État à émettre des valeurs du Trésor par l’intermédiaire d’un groupe formé exclusivement de spécialistes en valeurs du trésor (SVT) constitués en syndicat et ayant à sa tête un chef de file.

Entre janvier 2022 et janvier 2023, le Cameroun a levé 276 milliards de Fcfa par voie de syndication domestique, a-t-on appris des statistiques du marché des valeurs du Trésor de la Cemac- Juin 2023. Dans le détail, 216 milliards de Fcfa ont été levés sous forme de Bon du Trésor assimilable (BTA) contre 60 milliards collectés en obligation du Trésor assimilables (OTA). Ce nouveau mécanisme mis sur pied par la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) en novembre 2021 consiste pour un État à émettre des valeurs du Trésor par l’intermédiaire d’un groupe formé exclusivement de spécialistes en valeurs du trésor (SVT) constitué en syndicat et ayant à sa tête un chef de file.

Lire aussi : Marché monétaire: le Cameroun réussi une levée de 83 milliards par syndication domestique

En Cemac, la toute première opération de ce type a été réalisée le 12 janvier 2022 par le Trésor public camerounais. A la recherche 100 milliards de Fcfa, le pays a pu collecter 68 milliards de Fcfa en BTA à 26 semaines de maturité. Une opération qui n’est pas un échec pour un premier essai. S’agissant des SVT qui ont arrangé l’opération, elles étaient toutes dans le réseau des banques camerounaises et pour la circonstance, Société Générale Cameroun était le chef de file. Elle était accompagnée de Société commerciale des banques (SCB) du Cameroun (un co-arrangement qui lui a d’ailleurs valu le prix de l’innovation 2021 décerné par le ministère camerounais des Finances, ndlr), Bicec et Standard Chartered Bank.

Lire aussi : Marché des valeurs du trésor : le Cameroun réalise sa première opération par syndication domestique

La seconde était un emprunt de 15 milliards en BTA 26 semaines effectué le 02 février 2022. Cet outil a également permis à la première économie de la Cemac de s’acquitter le 13 juillet 2022, d’un remboursement de 83 milliards de Fcfa sur un emprunt contracté en BTA 26 semaines. La dernière opération date du 11 janvier 2023 avec une levée de 50 milliards de Fcfa contractés en BTA 26 semaines.

Le document consulté par EcoMation relève aussi que depuis l’adoption du mécanisme d’emprunt par syndication domestique, les pays de la Cemac ont émis une enveloppe globale de 625,1 milliards de Fcfa. En dehors du Cameroun, le Congo et le Gabon se servent aussi de cet instrument pour financer leur déficit budgétaire. Ces deux pays ont respectivement levé entre janvier 2022 et  juin 2023 199,2 milliards de Fcfa et 149,8 milliards.

Lire aussi : Cemac: 5 895 milliards d’encours de dettes sur le marché de la Beac à fin juin 2023

Somme toute, ce nouveau système d’émission dans la sous-région revêt plusieurs avantages dans sa réalisation, notamment l’allégement des procédures. Toutes les conditions de l’opération sont négociées à l’avance avec les membres recrutés, notamment les taux d’intérêts, la maturité de l’émission et même les contributions des différents SVT.

EcoMatin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici