Centrafrique : M. Yao Agbetse une fois de plus en mission de villégiature du 11 au 23 février 2024 !

0
82

 

GENÈVE (12 février 2024) – L’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine (RCA), Yao Agbetse, effectuera une visite officielle dans le pays du 11 au 23 février 2024.

Cette visite est conforme à la résolution A/HRC/RES/54/31 du Conseil des droits de l’homme, qui a mandaté l’expert indépendant pour évaluer et surveiller la situation et en rendre compte, en vue de formuler des recommandations relatives à l’assistance technique et au renforcement des capacités dans le domaine des droits de l’homme.

Au cours de sa mission, l’expert rencontrera des fonctionnaires et des institutions gouvernementales, des représentants de la société civile et du système des Nations Unies, ainsi que des membres de la communauté diplomatique. Il se rendra dans les campagnes pour rencontrer et discuter avec les autorités locales et les différents acteurs et partenaires opérant dans ces localités y inclus avec les réfugiés, et mener des activités de renforcement de capacités.

Les conclusions de la visite seront discutées à la cinquante-cinquième session du Conseil des Droits de l’Homme à Genève et à la 79ème session de l’Assemblée Générale des Nations unies en 2024.

M. Yao Agbetse (Togo) est un avocat des droits de l’homme, chercheur et enseignant qui a consacré les 25 dernières années de sa vie à la justice et aux droits de l’homme, y compris les droits de l’enfant. Il a mis en œuvre des programmes de droits de l’homme au niveau national et a fourni des conseils juridiques et techniques pour l’élaboration et suivi des lois et politiques nationales relatives aux droits de l’homme, notamment au Bénin, en Côte d’Ivoire, en République démocratique du Congo, au Mali et au Togo. Il a créé un espace et des outils pour le dialogue et les efforts communs des acteurs étatiques et des OSC. En RDC, en Côte d’Ivoire et au Mali, il a mis en œuvre des programmes de DDR, formé des chefs de l’armée et de la police et fourni un soutien aux titulaires de mandat et aux opérations des Nations Unies, notamment en participant au dialogue interactif au titre du point 10 lors des sessions du Conseil des droits de l’homme à Genève. Il a fourni des informations factuelles de première main aux experts de l’ONU pour les aider à évaluer les défis relatifs aux droits de l’homme dans différents pays et formulé des recommandations spécifiques et réalisables pour garantir la responsabilité et l’accès à la justice.

Les Experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des  » procédures spéciales  » du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, est le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde. Les experts des procédures spéciales travaillent à titre bénévole; ils ne font pas partie du personnel de l’ONU et ils ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants des gouvernements et des organisations et ils exercent leurs fonctions à titre indépendant.

Page du HCDH sur le pays : République centrafricaine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici