Centrafrique : « lorsque la responsabilité m’impose d’effectuer des déplacements à l’extérieur du pays, le Palais est souvent vide », selon l’Imposteur de Bangui

0
156
ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE, CHEF DE L’ÉTAT, AU PERSONNEL DE LA PRÉSIDENCE
A L’OCCASION DE LA PRÉSENTATION DES VŒUX DE NOUVEL AN DU PERSONNEL DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE
VENDREDI, 28 JANVIER 2022
– Monsieur le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet ;
– Monsieur l’Inspecteur Général d’Etat ;
– Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet Présidentiel ;
– Messieurs les Inspecteurs d’Etat ;
– Madame et Messieurs les Directeurs Généraux ;
– Mesdames et Messieurs les Directeurs et Chefs de Service ;
– Chers Collaborateurs;
C’est avec un plaisir renouvelé que je vous rencontre ce jour, à l’occasion de la traditionnelle cérémonie d’échanges de vœux.
J’ai été sensible aux vœux de Santé, de Prospérité, de Longévité et de Réussite, formulés, comme toujours avec une grande délicatesse de sentiments, en votre nom, par le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet, à l’endroit de ma famille et de moi-même.
Accueillez à votre tour les souhaits de Paix, de Santé et de Bonheur que nous formons, ma famille et moi, du fond du cœur, pour chacun de vous, de vos proches et, à travers vous, à tous les fonctionnaires et agents de l’Etat.
En portant un regard rétrospectif sur l’année 2021 qui vient de s’achever, nous pouvons nous réjouir des progrès enregistrés, en dépit des difficultés de trésorerie accentuées par la pandémie du COVID-19 et surtout par l’insécurité aggravée par la tentative manquée de coup d’Etat, perpétrée par la Coalition des Patriotes pour le Changement, CPC.
Les succès que vient de rappeler le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet, nous les devons à votre inlassable dévouement, à votre forte mobilisation, soit à travers des associations de soutien à ma candidature, soit au sein de mon organe politique, le MCU, soit encore à titre personnel.
Sur le plan purement administratif, les progrès enregistrés sont réalisés grâce à la synergie de vos actions, à vos suggestions et avis sur les différents dossiers qui vous sont soumis ou encore de vos propres initiatives.
Mes chers collaborateurs ;
L’année 2022 doit être une année décisive dans la réalisation des projets majeurs de mon second quinquennat afin de répondre efficacement aux besoins pressants et légitimes de nos concitoyens.
Je mesure vos contributions et les efforts que vous déployez à travers les comptes rendus qui me sont faits régulièrement par le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet.
Cependant, il m’est revenu que plusieurs d’entre vous affichent une lassitude et ne produisent plus les résultats escomptés.
Je saisis cette occasion d’échanges de vœux pour vous renouveler ma confiance et vous exhorter à redoubler d’efforts, à vous remettre immédiatement au travail, car les défis sont immenses et les moyens réduits.
Je vous demande donc plus de disponibilité, d’engagement, de solidarité et d’initiatives dans l’accomplissement de vos missions.
Vous devez placer l’intérêt du pays au premier rang et au-dessus de tous les intérêts partisans ou particuliers et servir de modèles pour les personnels des autres institutions.
Chers Collaborateurs ;
J’ai pris bonne note des difficultés que vous éprouvez au quotidien dans l’accomplissement de vos tâches au service de la Nation, notamment le manque de moyens roulants.
Je voudrais vous rassurer et, à travers vous, tous les fonctionnaires et agents de l’Etat que le Gouvernement poursuivra ses efforts en vue d’apporter des solutions idoines aux défis logistiques et d’amélioration des conditions de travail.
Je vous félicite et vous encourage à aller de l’avant, à dépasser les difficultés du moment et à donner le meilleur de vous-mêmes pour m’aider davantage dans l’accomplissement de la mission que le Peuple m’a confiée.
J’insiste particulièrement sur l’observance des principes de la bonne gouvernance, la gestion axée sur les résultats et sur l’exemplarité dans la manière de servir.
L’époque du pilotage à vue est révolue. Désormais, toutes les Directions Générales, les directions et tous les services doivent clarifier leurs objectifs, établir un mode de gestion axé sur les résultats et accroître la transparence.
J’instruis le Ministre d’Etat, Directeur de Cabinet à veiller à l’assiduité au travail, à l’efficacité, à la probité, au respect de la hiérarchie et de l’intérêt général.
Je vous exhorte à obéir à vos supérieurs hiérarchiques, à observer la réserve, la discrétion, le respect du secret professionnel et la solidarité entre vous.
Chers Collaborateurs ;
Au seuil de cette nouvelle année 2022, je ne saurais passer sous silence le triste constat d’irrégularité des cadres et agents, voire de certains membres du Cabinet présidentiel à leur poste de travail pendant les heures de service.
A cela s’ajoutent les absences non autorisées, le plus souvent pour des motifs autres que ceux de l’intérêt général.
Ce constat est à son comble lorsque la responsabilité m’impose d’effectuer des déplacements à l’extérieur du pays. Le Palais est souvent vide.
Au demeurant, je me fais le devoir de vous rappeler, si besoin en est encore, que la troisième valeur de notre République, à savoir le Travail, doit être notre crédo afin d’imprimer un rythme de fonctionnement aux autres institutions de notre pays.
Pour terminer, je voudrais dire merci à tous les membres du Cabinet et l’ensemble du personnel administratif pour ce soutien réaffirmé à mon égard et cette disponibilité affichée d’œuvrer à mes côtés pour la réussite de cette mission difficile mais exaltante que le peuple centrafricain m’a confiée.
J’accepte volontiers le cadeau que vous m’offrez à l’occasion de ces vœux et vous remercie du fond du cœur pour vos propos aimables.
Je vous souhaite à mon tour une bonne et heureuse année 2022.
Je vous remercie.
Source : La Renaissance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here