CENTRAFRIQUE : L’OPPOSANT ALEXANDRE FERDINAND NGUENDET AURAIT PRIS LE CHEMIN DE L’EXIL

0
268
CENTRAFRIQUE : L’OPPOSANT ALEXANDRE FERDINAND NGUENDET AURAIT PRIS LE CHEMIN DE L’EXIL
SANGBILEGUE—De sources non encore officielles, l’opposant Alexandre Ferdinand aurait quitté Bangui pour une destination inconnue. Ce politique très virulent ces derniers mois contre Touadéra, est dans le viseur du pouvoir en place.
Cette information Sangbilegué bien qu’encore non confirmée par les proches de l’opposant, intervient après une série d’harcèlement subi par Alexandre Ferdinand Nguendet. Cet homme politique ayant géré le pays durant deux semaines après la démission de Djotodjia En 2014, bénéficiait du statu d’ancien chef d’Etat avec tous les avantages.
Mais suite à sa farouche opposition à l’idée de modification de la constitution, ce statut lui a été retiré par le régime de Bangui qui considère qu’il ne remplit pas les conditions. Sa pension d’ancien chef d’Etat qui s’élève à 2,5 millions par mois, a été coupée. Des hommes en tenue sont descendus début février chez lui pour retirer les véhicules qui lui avaient été attribués.
Le 06 février dernier, le procureur de la République l’a convoqué pour une procédure judiciaire engagée contre lui sans aucune précision. Selon nos sources, tous ces faits constituent pour l’opposant des harcèlements ce qui l’oblige à prendre le chemin d’exil. Pour le moment, il est difficile de savoir où est parti Alexandre Ferdinand Nguendet mais tout porte à croire qu’il a choisi le même trajet que Meckassoua qui, avant de se retrouver à Paris, a passé quelques temps au Congo Brazzaville.
Magloire de Sangbilegue-Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici