Centrafrique : l’Imposteur de Bangui décrète le cessez – le – feu mais fait venir 500 rebelles de l’ADF ?

0
329
CENTRAFRIQUE/GUERRE CIVILE : LE NON-DIT DU CESSEZ-LE-FEU UNILATÉRAL DE TOUADÉRA…
GAGNER DU TEMPS ET FAIRE VENIR EN RCA DES REBELLES, DE BÉNI ET AILLEURS, RECRUTÉS POUR L’INSTANT AU NOMBRE DE CINQ CENT…EN RD-CONGO.
Des fuites en provenance de la RD-Congo, suite à la capture de cinq plus quatre, neuf (09) ADF, qui n’avaient pu échapper aux récentes traques des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (#FARDC), dans le territoire d’Irumu en province de l’Ituri, et de leurs débriefing par les Renseignements RD-Congolais, recoupés par des éléments d’informations recueillis au niveau de l’état-major des FACA (Force Armee Centrafricaine) , plus de cinq cent (500) rebelles ADF seraient convoyés très bientôt en Centrafrique, afin de combattre ceux de la #CPC, les #FACA refusant désormais la confrontation et les mercenaires #Wagner ayant beaucoup de mal à se pourvoir en renforts de chair à canon.
Faustin Archange Touadera ne pouvant gérer discrètement cette situation a instruit son parent Rameaux-claude Bireau , ministre de la Défense, de maintenir coûte que coûte les contacts avec un des responsables de cette rébellion Ougandaise pour le convoyage sur Bangui des affreux mercenaires récemment recrutés, par le soutien de Kigali (Rwanda).
Qui sont donc ces rebelles Ougandais, depuis exilés en RD-Congo, que l’État de Siège décrété dans le Nord-Est Congolais par Félix Antoine Tshisekedi « Fatshi » Président met sérieusement en difficulté et que Faustin Archange Touadera tient à leur donner une nouvelle terre d’asile guerrière en #RCA ?
Wikipedia répond, en partie à cette interrogation.
« Les Allied Democratic Forces (ADF ou ADF-Nalu), en français « Forces démocratiques alliées », sont un groupe armé ougandais regroupant des mouvements d’opposition au président Yoweri Museveni fondé en 1995. L’organisation s’est depuis lors déplacée en République démocratique du Congo et n’opère plus en Ouganda.
Essentiellement composé d’islamistes du mouvement tabligh, l’ADF-Nalu est dirigé de 2007 à son arrestation en 2015 par #Jamil_Mukulu, un chrétien converti à l’islam, puis par Musa Seka Baluku. (…) Les ADF sont affiliées à l’organisation #État_Islamique depuis 2017.»
Alors question. Après avoir traqué nos compatriotes musulmans, Haussa, Peulhs, Arabes et tenter de détruire l’économie Centrafricaine, dont ils constituent l’épicentre, Faustin Archange Touadera voudrait-il éradiquer ce qui resterait d’espoirs en #Mbunzo_Vouko majoritairement #Kongo du Pays de Barthélémy BOGANDA ? Après les #BORNOU, les KONGO ?
Ces sanguinaires appelés à conforter les crimes des mercenaires Wagner doivent être combattus comme tels par la CPC (et les FACA qui ont rejoints la CPC), comme les #Libérateurs avaient totalement chassé du pays les #Banyamulengé venus à l’appel d’Ange-Félix PATASSÉ en 2001-2002.
Pour ceux qui doutent du plaisir à décapiter les Congolais par ces #ADF_Nalu, lisons cet extrait d’un article paru dans Le Monde, (sous ce lien : https://www.lemonde.fr/…/si-vous-coupez-les-tetes-au… ):
« Si vous coupez les têtes au nom d’Allah, vous serez récompensés » : en RDC, dans l’enfer des ADF
Massacres, rapts, pillages… Affilié à l’Etat islamique, ce groupe rebelle originaire d’Ouganda sème la terreur dans l’est de la République démocratique du Congo.
« Ce ne sont que trois lettres : ADF. Mais elles suffisent à inspirer la terreur dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Connues sous leur acronyme anglais (pour Allied Democratic Forces), les Forces démocratiques alliées ne sont qu’un parmi la centaine de groupes armés actifs dans l’est congolais. Cependant, dans cette région plongée dans un tourbillon de violences depuis plus de vingt ans, les rebelles ADF sont aujourd’hui, de loin, le plus meurtrier : depuis fin 2019, ils sont accusés du massacre d’un millier de civils. Mais aussi de raids, de rapts et d’exactions en tous genres.»
Décidément, Faustin Archange Touadera ne veut pas sombrer seul. Le sanguinaire veut encore et toujours du sang pour son départ dans l’au-delà.
#Ngakola exaucera son vœu de mourir ainsi, mais lui et son premier cercle, dans un bain de sang.
Henri Grothe

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here