Centrafrique : l’Iliouchine de Wagner change de peau pour envoyer ses renforts

0
79

 

L’Iliouchine de Wagner change de peau pour envoyer ses renforts

Impliqué dans le conflit en Ukraine, le groupe de sécurité privée Wagner a tout de même pris soin d’envoyer quelques renforts en Centrafrique, alors qu’elle y manque de bras pour sécuriser l’ensemble de ses positions. Ainsi, le 19 novembre, à 7 h 10 heure locale, quelques centaines d’hommes sont sorties d’un IliouchineIL-76D posé à l’aéroport de Bangui et immatriculé TL-KPA.

C’est la troisième fois que cet avion de 34 ans d’âge change d’immatriculation en
Centrafrique, les précédentes ayant été TL-KMZ et TL-ART. Le stratagème permet
de ne pas se faire « tracker » par les applications en ligne. L’appareil a depuis été aperçu, le 4 décembre, effectuant un vol entre la Libye et la base aérienne de Khmeimim (en Syrie, sur la côte).

Ces renforts arrivent alors que la saison sèche s’annonce tendue, avec de nombreuses rumeurs d’attaques de groupes armés dans l’arrière-pays. Selon le gouvernement centrafricain, la base occupée par les Russes à Bossangoa, dans le centre du pays, a été attaquée dans la nuit du 27 au 28 novembre.

Africa Intelligence

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here