Centrafrique : les vraies raisons des tensions entre Bozizé et Touadéra…..

0
488

ARMAGUEDON AU NORD DE LA CENTRAFRIQUE. L’ACHARNEMENT CONTRE BOZIZÉ SERT DE PARAVENT,
LA VÉRITÉ EST AILLEURS.

1) LES VRAIES RAISONS DES TENSIONS ENTRE BOZIZÉ ET TOUADERA…

AUX PREMIÈRES HEURES SUIVANT L’ARRIVÉE…(PAR EFFRACTION)? DU GÉNÉRAL DES CORPS D’ARMÉES FRANÇOIS BOZIZÉ SUR LE SOL CENTRAFRICAIN, LE PRÉSIDENT TOUADERA AVAIT ENVOYÉ DES ÉMISSAIRES CONTACTER LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI TSHILOMBO DE LA RDC, AFIN DE SOLLICITER SA MÉDIATION POUR RALLIER LE GÉNÉRAL BOZIZÉ À SA CAUSE DANS LE CADRE DES ÉLECTIONS À VENIR.
POUR CE FAIRE, LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI MANDATA SON CONSEILLER SPÉCIAL <<FRANÇOIS BEA>> POUR CONDUIRE LES NÉGOCIATIONS QUI, MALHEUREUSEMENT POUR LE PRÉSIDENT TOUADERA SE SOLDERENT PAR UN « NIET » DU GÉNÉRAL BOZIZÉ… (Capture écran)

POUR RAPPEL, SOUS LE MANDAT DE BOZIZÉ, UN CONGOLAIS (RDC) AU NOM DE <<PAPY ZAMBROTA>> SERVAIT D’INTERMÉDIAIRE ENTRE BOZIZÉ ET KABILA. À L’ARRIVÉE DE TSHISEKEDI TSHILOMBO, ZAMBROTA EST RESTÉ DANS LE SÉRAIL. C’EST ALORS QUE LE MINISTRE HENRI DONDRA REPRÎT CONTACT AVEC ZAMBROTA, QUI À SON TOUR A RELANCÉ LES CONTACTS ENTRE LES NOUVEAUX PATRONS DE BANGUI ET LA PRÉSIDENCE DE RDC, ET <<François BEA>> FUT MIS À LA MANŒUVRE.
IL EST PAR AILLEURS À NOTER QUE C’EST BIEN ZAMBROTA QUI EST CHARGÉ D’ENCADRER À KINSHASA LA FAMILLE DU PRÉSIDENT TOUADERA QUI Y SÉJOURNE DEPUIS PEU.

2) LES ARMES SAISIES À GBADOLITE.

IL Y A PEU, LE PRÉSIDENT TOUADERA EN PARTANCE POUR BRAZZAVILLE, AVAIT FAIT ESCALE À KINSHASA OÙ IL S’ÉTAIT ENTRETENU AVEC LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI TSHILOMBO. LA THÉMATIQUE ABORDÉE LORS DES ÉCHANGES ENTRE LES DEUX HOMOLOGUES ÉTAIT DE CRÉER UNE PASSERELLE ENTRE LA FRONTIÈRE DE RDC ET LA RCA, EN VUE DE CONVOYER DU MATÉRIEL MILITAIRE À DESTINATION DES GROUPES ARMÉS AU NORD CENTRAFRIQUE GRASSEMENT FINANCÉS PAR TOUADERA AVEC L’ARGENT DU PEUPLE.

L’OPPOSANT AU RÉGIME DE KINSHASA MARTINI FAYULU A FAIT UNE SORTIE OÙ IL METTAIT EN GARDE LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI TSHILOMBO EN CRITIQUANT SPÉCIFIQUEMENT LESDITS ARRANGEMENTS. (capture écran).

DÈS L’ARRIVÉE DE LA PREMIÈRE CARGAISON D’ARMES À GBADOLITE, POUR TROMPER L’OPINION PUBLIQUE, UN THÉÂTRE EST ORGANISÉ AUTOUR, UNE PAUVRE DAME FUT PRÉSENTÉE COMME RECELEUSE DE LA CARGAISON. UNE FOIS LES CAMÉRAS DES PAPARAZZI ÉTEINTES, LES VRAIES AFFAIRES PEUVENT COMMENCER, LOIN DE TOUS REGARDS INDISCRETS.
LA CARGAISON SUIVRA UN COULOIR PRÉALABLEMENT CONVENU ENTRE LES DEUX PRÉSIDENTS LORS DE L’ESCALE DU PRÉSIDENT TOUADERA. ELLE PARTIRA DE GBADOLITE POUR LOBAYE MBONGO EN RDC, TRAVERSERA LE FLEUVE ET ARRIVERA À LOBAYE BANGA EN RCA, PUIS CONTINUERA JUSQU’AU QG DE ALI DARASSA.

3) FORMATION D’UN NOUVEAU SELEKA.

PENDANT CE TEMPS, LES RÉUNIONS SE MULTIPLIENT À BOKOLOBO ENTRE MAHAMAT ABRAS (qui n’est autre que le cousin de DJOTODJA), LE MINISTRE DJOUBAI ABAZEN, CERTAINS CHEFS DE GUERRES DONT ALI DARASSA, LE GÉNÉRAL ALI OUSMANE, ALI KANTON, ABDALLAH ISSANE…ETC. PILOTÉ À DISTANCE PAR MICHEL DJOTODJA POUR LA FORMATION D’UN NOUVEAU SELEKA OÙ ALI DARASSA SERA LE CHEF D’ETAT-MAJOR, LE TOUT FINANCÉ PAR TOUADERA.

4) SUR LE THÉÂTRE DES OPÉRATIONS

PENDANT CE TEMPS, LES TROUPES DES AMIS DE TOUADERA, MEMBRES DE SON GOUVERNEMENT PEUVENT PROCÉDER À DES NETTOYAGES ETHNIQUES SANS ÊTRE INQUIÉTÉS. DEPUIS LES CARNAGES PERPÉTRÉS PAR LE MLCJ DU MINISTRE TOUMOU DEYA ET SES AFFIDÉS À ALINDAO, BIRAO , BANGASSOU, ZEMIO, ZANGBA, KONGBO, PLUSIEURS FOIS NDELE, ET MAINTENANT LA PROCHAINE CIBLE C’EST BRIA, AUSSITÔT DÈS LE PARACHÈVEMENT IMMINENT DE LA FORMATION DU NOUVEAU SELEKA. DEPUIS LORS, NI LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE, NI AUCUNE AUTRE INSTITUTION DU PAYS N’A DAIGNÉ POSER UN QUELCONQUE ACTE TENDANT À SECOURIR LES POPULATIONS, NI POUR SANCTIONNER MEMBRES DU GOUVERNEMENT DONT LES TROUPES SE SONT RENDUES COUPABLES.
IL A FALLU QUE LA DERNIÈRE ATTAQUE DE NDELE FASSE DES VICTIMES PARMI LESQUELLES DES NOURRISSONS ET DONT LES IMAGES ONT FAIT LE TOUR DU MONDE SUR LA TOILE, POUR QUE TIMIDEMENT LE PROCUREUR GÉNÉRAL PRÈS LA COUR D’APPEL DE BANGUI SE MEUVE POUR FAIRE DU THÉÂTRE.

5) LE RÉGIME TREMBLE FACE AUX ALERTES

AVEC DE MULTIPLES ALERTES FUSANT DE TOUTES PARTS, LE PRÉSIDENT TOUADERA , HIER 08 Mai 2020, A IMPROVISÉ UN DÉPLACEMENT SUR KINSHASA. À BORD D’UN AVION PRIVÉ, LE PRÉSIDENT TOUADERA AVAIT DECOLLÉ DE BANGUI MPOKO À 07 heures DU MATIN. Y ÉTANT, LE PRÉSIDENT TSHISEKEDI TSHILOMBO A RASSURÉ SON VISITEUR DE SA LOYAUTÉ QUANT À SA PROMESSE.
MAIS PEINE PERDUE, LE RÉGIME MCU-TOUADERA N’ECHAPPERA PAS À LA CPI.
LE RETOUR SUR BANGUI MPOKO À EU LIEU EN FIN DE JOURNÉE.

Jean Philippe OROFEI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here