Centrafrique : les notes de l’abbé Freddy au cardinal Dieudonné Nzapalaïnga….

0
171

 

Dieudonné,

Le lendemain des funérailles de l’Abbé Célestin, je suis venu te rencontrer, t’exhortant de restituer son dû, son argent à ses parents. tu as passé tout ton temps à me disculper et t’innocenter sur la gestion de ces fonds. D’après les fonds se trouveraient à la procure et que tu avais seulement voulu sauvegarder la gestion douteuse du défunt. Je t’ai conseillé fortement à restituer son argent à ses parents. Tu semblais me dire que c’est juste une question de procédure que tu verras très vite avec ton conseil. Je viens te conseiller encore de restituer son argent à ses parents. ET CES PROCHES PARENTS.

Je signale aussi la gestion unilatérale du diocèse. Les prêtres de Bangassou et Zaïrois, Zaïroises doivent désormais ériger domicile et les diocésains de Bangui mis à l’écart.

L’abbé Xyste BREDJEZE laissé pour compte dans sa famille.

L’abbé KOYAWILI pavanant de vicaire en vicaire. Je te demande de l’envoyer en Europe puisque tu n’as pas besoin de lui.

Les abbés Dieubeni mis à l’écart sans procédure.

L’administration du diocèse entièrement gérer par les Zaïroises tes cousines.

Les biens du diocèse par tes parents.

Je mets quelques prêtres en copies. J’exige que lumière soit faites sur ces questions dans un bref délai. Nous n’allons pas rater la démarche synodale.

Si Lumière n’est pas faite. Je partirai de cette Eglise très vite. Mais, je te ferai faire des procès. J’écrirai et publierai dans un livre tout ce que je dispose comme preuve. On ne va pas te laisser avec tes parents et amis nous mener à l’abîme.

MA DEMISSION EST ASSUMEE MAIS J’IRAI JUSQU’AU BOUT. Tu ne vas pas gouverner seul avec tes amis et parents l’Eglise de Centrafrique.

S’il faut voir le Pape, j’irai le voir avec tous les dossiers. TU DONNES L’ARGENT DE KETTE et TU RETABLIS LES CONFRERES. TU ARRETES DE DILAPIDER LES BIENS DU DIOCESE.

Dr. Freddy

Bonsoir Dieudonné,

Cette 2e note pour réclamer la justice dans la gestion de notre diocèse. Beaucoup se sont sacrifiés, se sont donnés pour qu’aujourd’hui tu puisses être là pour gérer notre bien commun. TU ne peux pas faire fi de tous ces sacrifices et services. Nous n’allons pas te laisser gérer le diocèse comme tu veux avec tes parents et ton club d’amis. JE N’AI RIEN A GAGNER ET RIEN A PERDRE. J’irai jusqu’au bout, jusqu’au péril de ma vie pour que si mes confrères peuvent bénéficier de mon sacrifice, je serai ravi où je serai.

1° Les supérieurs des spiritains se sont bagarrés à arme banche, jusqu’à ce que le sang coule. Qu’as-tu fait? Aucune sanction. Les prêtres diocésains sont systématiquement mis à la disposition du diocèse pour de moindre chose. Si tu veux je te donnerai des noms. Compte bien le nombre de prêtres victimes de ta gestion.

  1. Je détiens toutes les correspondances entre toi et le défunts KETTE. Je gère le mail de KETTE. Je peux t’envoyer un mail demain dessus. Il m’a tout partagé et confié. Je suis parti te voir. Qu’est ce que tu m’as dit? Qu’as-tu fait de son argent d’Opus sécuratis?
  2. Des prêtres diocésains de Bangui sont systématiquement écartés de la gestion du diocèse, toutes les structures sont gérées soit par tes parents, ou les prêtres proches de ton ethnies, soit par tes copines religieuses ou ex religieuses. Certaines sont soignées en TUNISIE alors que nous, prêtres souffrons de manquent de moyens. Penses-tu que nous sommes dupes? Ceux qui forment ton conseil sont – ils saints plus que tous les autres? ( Avortement, enfants, pédophilie) qui peut s’en sortir endemme? Commençant par toi et tes proches? Nous avons bien pris le temps de nous documenter. Nous sommes un collectif de prêtres en exercice et sanctionnés. Nous ne voulons pas encore une seconde crise.

Nous t’invitons en urgence à donner l’argent de l’abbé Kette, à dialoguer avec les prêtres mis en difficulté inutilement, à responsabiliser les prêtres selon des critères autres que l’ethnie.

Moi je te redis encore que MA DEMISSION EST ASSUMEE.

Le jour où tu donnes l’argent de KETTE, je me tairai pour te donner le temps d’assainir la gestion du diocèse. Des prêtres souffrent à l’étrangers, des prêtres sont dans leur propre diocèse. Tout cela à cause de ta gestion clanique.

Je le redis, JE N’AI RIEN A GAGNER, RIEN A PERDRE.

Je me battrai jusqu’au bout. Nous allons collectivement, politiquement, stratégiquement, méthodiquement et scientifiquement réclamer justice. L’Eglise nous appartient à nous tous. Nous ne te laisserons plus gérer seul ce diocèse. Les responsables de la solidarité sont en copie pour information et d’autres aînés comme témoins.

S’il faut faire un sitting au Vatican nous irons, s’il faut sortir un livre à propos, nous le ferons, s’il faut saboter les messes que tu vas célébrer, nous le ferons, si tu ne nous prends pas en considération. Continue d’écouter unilatéralement ton club d’amis et tes zaïroises. Je suis né à Bangui, j’ai grandi à Bangui, je vais mourrir pour mon diocèse à Bangui. TROP c’est TROP.

Dieudonné,

Lettre 3: Si tu crois vraiment en DIEU que ce temps de l’Avent soit une opportunité de conversion pour toi. L’orgueil ne mène nulle part. Je te demande de suivre le procès du Cardinal Sergio lié à la CARITAS INTERNATIONALIS. Les charges retenues sont organisations criminelles et ingérences familiales. Es-tu vraiment loin de ce procès?

Pour rappel:

Depuis ton accession au trône royal, tu as fait venir ton cadet Charles NZAPALAYINGA, qui dirige en maître l’imprimerie Saint Paul, qui est la principale source de revenus du diocèse. A qui il rend compte. L’imprimerie est devenue un bien familiale. Toutes les machines données par la communauté spiritaine d’Abang bang du cameroun vous ont permis d’avoir une autre menuiserie au pk 10. Les structure de l’Eglise ont maintenant de succursales. L’affairisme et la gestion chaotique sont les caractéristiques de ton pouvoir.

Cet embarras ne te met pas l’abris d’une confusion totale entre l’intérêt général et bien familial. L’Abbé Docteur Freddy se doit ce devoir de te l’apprendre au besoin se mettra à ton service pour te l’apprendre. Je ne lâche rien.

Par voie de fait, tu prends l’argent qui est dédié à la vie de l’Eglise pour ton affairisme. Où as-tu mis l’argent de l’Abbé KETTE? Tant que tu ne restitues pas son argent, nous irons loin. Et sache le une fois pour toute, ça sera le cas pour tous les aînés. Tu touches injustement à un prêtre du diocèse pour faire taire tes projets macabres, je le dénoncerai.

La parole est libérée. Qu’est ce que je reçois comme plainte et blessure? Tu ne fais que faire du mal à l’Eglise du Christ. Tu n’es pas en vérité.

J’exige la restitution de l’argent de l’opus sécuratis de l’Abbé Célestin KETTE. Il t’avait écrit pour lui donné une chambre pendant les vacances, tu lui as dit qu’il n’y a pas de chambres pour les prêtres, tout est saturé. Mais tu as quand même des chambres à louer aux organismes internationaux. Les prêtres doivent se retrouver dans la rue. Quelle Eglise,

Et la transparence dans la gestion de notre bien commun! Sinon, cette histoire nous amènera loin.

Dr Freddy

Lu Pour Vous

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here