Centrafrique : les ministres qui ne seront pas en mesure de travailler seront purement et simplement congédiés, selon l’Imposteur de Bangui

0
95
DISCOURS DE SON EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, CHEF DE L’ETAT LE PROFESSEUR FAUSTIN ARCHANGE TOUADERAA L’OCCASION DE LA CLÔTURE DU SÉMINAIRE GOUVERNEMENTAL
Mesdames et Messieurs, au terme du Séminaire gouvernemental consacré à l’évaluation des activités des Membres du Gouvernement, je voudrais exprimer toute la satisfaction que je ressens, après la lecture des conclusions des actions de maîtrise des ressources propres et du rapport général de vos travaux. Ainsi que je l’avais rappelé à l’ouverture, ce Séminaire visait à renforcer les capacités des Membres du Gouvernement et à faciliter une interaction ministérielle et enfin à inciter à une mobilisation plus accrue des ressources de l’Etat.Je me réjouis des échos qui me sont parvenus sur l’assiduité et la ponctualité des Membres du Gouvernement à ces assises. Cela témoigne de l’importance que vous accordez au travail gouvernemental. J’ai eu l’occasion de participer à certaines séances au cours desquelles j’ai personnellement mesuré la qualité des débats. Je voudrais à cet égard féliciter le Premier Ministre, Chef du Gouvernement pour l’organisation réussie de ce Séminaire et pour sa patience à l’écoute de chaque membre de son Gouvernement ainsi que les nouvelles et bénéfiques orientations qu’il leur a données en vue d’une amélioration rapide de leur productivité.Ce Séminaire, devrais-je le rappeler, s’inscrit dans la mutation profonde de notre société et surtout, de ma vision pour une nouvelle République Centrafricaine, plus réconciliée avec elle-même, une nation plus prospère, un avenir garanti pour chaque citoyen.Je suis persuadé qu’après ces sessions spéciales d’auto-évaluation, les Membres du Gouvernement sont suffisamment outillés pour accomplir efficacement la difficile mission de reconstruction nationale qui nous incombe.La condition de réussite de la mise en œuvre du nouveau paradigme de développement de toutes les politiques sur les Cadres de Référence et d’Intervention en vigueur dans notre pays, est l’approche homogène d’élaboration des politiques sectorielles pouvant servir de canevas unique avec nos partenaires en développement.Les échanges sur les priorités communes de travail immédiat, réitérées lors de ce Séminaire, qui devraient améliorer l’efficacité de la coordination et des réalisations dans chaque secteur, tenant compte des forces et faiblesses, des défis et opportunités, y compris l’engagement d’avancer ensemble sur certains produits sectoriels clés, seront désormais la boussole de chaque chef de département.Les recommandations issues de ce Séminaire et qui reflètent le niveau des débats menés pendant ces jours de travail, dans la dignité et le respect mutuel, j’ose croire, guideront chaque «Séminariste» dans l’accomplissement des intérêts supérieurs de notre Nation.J’engage ainsi donc le Premier Ministre, Chef du Gouvernement à assurer un meilleur suivi de la mise en œuvre de ces recommandations.
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement;- Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, à l’occasion de ce Séminaire Gouvernemental, des pistes de solutions en vue de faire face aux obstacles qui freinent le bon fonctionnement du travail gouvernemental ont été proposées. Les différentes recommandations formulées pour chaque sectoriel seront des pistes de solutions pour un meilleur suivi des projets qui sont financés par les partenaires, une amélioration des conditions de mobilisation des menues recettes de chaque département ainsi qu’une amélioration de la communication interministérielle.Je vous recommande de vous approprier ces recommandations et de les mettre quotidiennement en œuvre, en vue d’améliorer le niveau de nos recettes générales. Chacun, avec les Partenaires de son secteur devrait efficacement mettre en œuvre les projets et programmes de l’Etat pour atteindre comme objectif, l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens. Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement; au regard des recommandations pertinentes issues de ce Séminaire gouvernemental auxquelles j’attache du prix, je recommande une actualisation des lettres de mission assignées à chaque membre du Gouvernement.J’exige les évaluations périodiques du travail gouvernemental. Les Ministres qui ne seront pas en mesure de travailler dans le cadre de ces orientations, seront purement et simplement congédiés, et cela doit apparaître clairement dans les nouvelles lettres de mission. En effet, l’amélioration du niveau de la mobilisation de nos recettes domestiques permettra à l’Etat d’assurer les charges régaliennes, en cette période difficile que traverse le monde entier, accentuée par la suspension des appuis budgétaires par certains de nos partenaires. J’engage le Ministre des Finances et du Budget, en collaboration avec tous les Ministres dont les Départements génèrent des ressources, de prendre des mesures appropriées, à travers le Comité interministériel de mobilisation des ressources, pour canaliser toutes les menues recettes dans la caisse du Trésor, de veiller au respect des clés de répartition.
Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement, Je vous exhorte à mettre en œuvre les connaissances acquises dans le cadre de la solidarité gouvernementale. Sachez que nos compatriotes comptent sur votre savoir-faire pour les sortir du cercle infernal de la pauvreté. Vous avez là une mission exaltante et noble dont vous pouvez en être fiers.Je voudrais, à ce stade de mon propos, lancer un vibrant appel à tous nos partenaires au développement et à tous les Centrafricains épris de paix et de justice, de prêter main forte au Gouvernement qui se préoccupe bien-être de nos populations. Enfin, je voudrais exprimer toute ma satisfaction au Comité d’Organisation de ces assises, pour la qualité du travail abattu.Tout en vous réitérant mes félicitations et ma gratitude, je déclare clos, les travaux du Séminaire gouvernemental consacré à l’évaluation des activités des différents sectoriels et au renforcement des capacités des Membres du Gouvernement.
Je vous remercie de votre aimable attention.
La Renaissance

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here