Centrafrique : les mécanismes de trucage des élections rentrent dans leur phase d’exécution matérielle

0
621

Les mécanismes de trucage des élections prochaines sont déjà rentrés dans leur phase d’exécution matérielle, nous ont rapporté des sources proches de la présidence centrafricaine, de la primature, de l’ANE et du parti – Etat dénommé MCU.

En effet, ces sources affirment et soutiennent avec force qu’après la mise à l’écart systématique et systémique des partis politiques de l’opposition démocratique y compris le MLPC du président Martin Ziguélé, à l’exception de ceux affidés au pouvoir de Bangui,  dans le cadre des opérations de désignations des différents membres et d’installations des démembrements locaux de l’ANE, simple organe technique et non une institution manifestement indépendante, légale et légitime, suite aux nominations des délégations spéciales ou des maires, le Gangster de Bangui et son très cher Grand – frère Simplice Mathieu Sarandji ont décidé de passer à l’action et  leur ont accordé des pouvoirs outrancièrement  spécifiques, à savoir disposer des quotas dans le recrutement des agents recenseurs et exiger que seules des candidatures déposées pour le compte du MCU ne soient  reçues, traitées et admises ou retenues.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here