Centrafrique : les livres de la bibliothèque du Centre de Boukoko utilisés par les russes de Touadéra pour leur cuisson

0
269

Après les multiples révélations d’actes de vols, de spoliations et d’abus sexuels et le massacre de plusieurs personnes au village Ndanga situé dans les encablures de la ville de Boda en décembre dernier, perpétré par les mercenaires du Groupe Wagner à la solde du Gangster suite aux tirs d’un drone, c’est le tour du prestigieux et historique Centre de Boukoko de subir la folie meurtrière de ces hommes sans foi ni loi. Ces derniers utilisent les livres de la bibliothèque destinés à la recherche dans les domaines biologique, agronomique et écologique, pour leur cuisson. Un vrai désastre national ! Depuis qu’ils y ont installé leur base, tout le personnel a fui, leur abandonnant le Centre qui vient à peine d’être réhabilité par la FAO et le GTZ/RE.

Rappelons que c’est en 1939 qu’il a été créé à Boukoko, situé à 15 Km de M’Baïki, une station centrale d’agriculture, consacrée d’abord à l’étude du caféier, puis étendue aux activités de recherche dans l’agronomie équatoriale. Elle est devenue plus tard un centre régional polyvalent de recherche (CRPR) de l’ICRA, Institut Centrafricain de Recherche Agronomique. Le village abrite une école fondamentale et un collège technique de développement rural.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here