Centrafrique : les en – dessous de la nomination du désinformateur et faussaire Flavien Mbata au poste d’ambassadeur à Paris

0
178
CENTRAFRIQUE : EN FAVEUR DES GESTES DE BONNE FOI DE BANGUI, PARIS AGREE LA NOMINATION DU NOUVEL AMBASSADEUR DU PAYS
SANGBILEGUE—La confirmation de la nomination de l’ancien Ministre Flavien Mbata, comme Ambassadeur de la RCA en France n’était pas évidente. Mais après des gestes forts posés par Bangui, Paris a confirmé cette nomination.
C’est depuis le 17 aout que Bangui a désigné un nouvel Ambassadeur en France. Mais il n’était pas évident que Paris puisse agréer cette nomination. Selon des sources diplomatiques, d’importantes discussions ont été menées depuis le 17 aout pour éviter que cette nomination ne soit pas rejetée par Paris, ce qui pourrait être un véritable échec diplomatique pour Bangui.
Les mêmes sources contactées par Sangbilegué-Info ont évoqué des conditions posées par le Ministère français des Affaires étrangères. Une source au Ministère centrafricain des Affaires étrangères a indiqué que la mise en liberté provisoire du français Juan Rémy Quignolot arrêté et détenu à Bangui faisait partie des points forts.
Ce Français a été libéré et Bangui a dû donner des consignes à ses communicants de suspendre leurs attaques contre la France et ses intérêts. La suspension des activités de Galaxie nationale de Kossimatchi, principal adepte de la violence au nom du régime de Bangui, fait partie des gestes qui étaient attendus par Paris. Un Arrêté a été pris à cet effet par le Ministre de l’Administration du territoire.
Ces gestes considérés par un diplomate centrafricain comme étant l’expression de la bonne foi de Bangui, ont fini par convaincre Paris qui a accepté la nomination de Flavien Mbata comme nouvel Ambassadeur centrafricain en France. De sources autorisées, Flavien Mbata sera reçu dans les prochains jours par le Président français pour la présentation de ses lettres de créances.
D’autres exigences de Paris, d’après des canaux diplomatiques sont encore sur la table des autorités centrafricaines qui ont demandé l’appui français pour lever l’étau financier qui étrangle Bangui depuis plus de deux années. Des gestes d’apaisement de Bangui sont donc attendus dans les prochains jours.
Romain de Sangbilegué-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here