Centrafrique : les décrets autorisant le général Ludovic Ngaïfé à jouir de ses droits à la retraite et le mettant à la disposition de la fonction publique sont introuvables !

0
1098

Les décrets n°20.068 et n°20.069 du 11 mars 2020 portant admission du général de division Ludovic Ngaïfé en 2ème section, sur demande expresse de l’intéressé, d’une part, et le mettant à la disposition de la fonction publique, d’autre part, sont introuvables, au moment où nous mettons sous presse, nous ont appris  le concerné lui – même  et des sources indépendantes crédibles. Ni au ministère de la défense nationale, ni au secrétariat d’état en charge du gouvernement, ni à la présidence de la République, il n’a été trouvé classée dans les archives une de leurs copies.

Et le summum de l’étourderie et le comble de l’invraisemblable, dans cette affaire qui ressemble clairement à une  vraie bourde administrative et politico – politicienne visant à traduire en actes une certaine décision de « ni ni » et à jouer in fine à un pourrissement total de la situation jusqu’à la rupture psychologique, c’est qu’aucune disposition élémentaire légale et règlementaire  n’a été prise pour que l’intéressé en soit régulièrement notifié. En dépit de son message au premier ministre Firmin Ngrébada, aucune instruction n’a été formellement donnée au ministre de la défense nationale et au ministre en charge du secrétariat d’état au gouvernement pour que l’intéressé soit rentré en possession des décrets ci – dessus et ci – dessous mentionnés, afin d’en faire usage « A toutes fins utiles ».

Selon de gentilles indiscrétions émanant de sources proches des milieux judiciaires, les avocats du général Ludovic Ngaïfé parmi lesquels des ténors du barreau de Centrafrique sont déjà en concertation avec les juges du conseil d’état pour une action en annulation, dans les meilleurs délais, au cas où les irrégularités qui y sont contenues n’auraient pas été levées et où les deux textes lui seraient notifiés en l’état où ils ont été dûment signés et promulgués.

« CENTRAFRIQUE: LE GÉNÉRAL LUDOVIC NGAÏFÉ VIENT D’ÊTRE ADMIS Á LA RETRAITE ANTICIPÉE COMME IL L’A DEMANDÉ. IL REJOINT LA VIE CIVILE DE BOUCHE-PIMENT
(Textes officiels)

DÉCRET N°20.068 PORTANT ADMISSION EN 2ème SECTION D’UN OFFICIER GÉNÉRAL SUR DEMANDE EXPRESSE DE L’INTÉRESSÉ
Le Président de la République, chef de l’Etat;
Vu la Constitution de la République centrafricaine du 30 mars 2016;
(…)
Sur proposition du ministre de la Défense nationale et de la reconstruction de l’Armée;
Le Conseil des ministres entendu;
DÉCRÈTE:
Article 1er: Le Général de Division NGAÏFÉI LEMADÉMON Ludovic, Matricule n° 1983.21474, du Bataillon de Soutien et de la Logistique, est admis en 2è Section sur demande de l’intéressé.
Article 2: Le présent décret qui prend effet à compter de la date de sa signature sera enregistré, notifié à l’intéressé et publié au Journal Officiel.
Fait à Bangui, le 11 mars 2020
(é) Pr Faustin-Archange TOUADÉRA

DÉCRET N°20.069 PLAÇANT UN OFFICIER GÉNÉRAL DE L’ARMÉE NATIONALE EN POSITION HORS-CADRE
Le Président de la République, chef de l’Etat;
Vu la Constitution de la République centrafricaine du 30 mars 2016;
(…)
Sur proposition du ministre de la Défense nationale et de la reconstruction de l’Armée;
Le Conseil des ministres entendu;
DÉCRÈTE:
Article 1er: Le Général de Division NGAÏFÉI LEMADÉMON Ludovic, Matricule n° 1983.21474, est placé en position Hors-Cadre.
Article 2: Cet Officier Général est mis à la disposition du ministère de la Fonction publique qui assurera l’entière prise en charge.
Article 3: Le ministre de la Défense nationale et le ministre de la Fonction publique sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application de ce décret.
Article 4: Le présent décret qui prend effet à compter de la date de sa signature sera enregistré, notifié à l’intéressé et publié au Journal Officiel.
Fait à Bangui, le 11 mars 2020
(é) Pr Faustin-Archange TOUADÉRA »

Affaire à suivre….!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here