Centrafrique : les bonnes nouvelles de Baoro

0
157

Débuts et départs

Les neuf écoles que nous gérons dans les villages, ainsi que les six jardins d’enfants, sont une belle chose. Non seulement en raison du nombre d’étudiants (aujourd’hui plus de 2 400), mais aussi parce que c’est quelque chose qui a été mis en place en collaboration avec les communautés villageoises.

Chaque année avant la rentrée scolaire a lieu l’assemblée générale : une réunion de tous les enseignants, chefs de village et représentants des parents (APE : Association des Parents d’élèves). Lors de cette réunion, non seulement l’année scolaire est ouverte, mais différents « contrats » sont également signés : le contrat entre le village et la mission et les contrats entre le village et les enseignants. 

Samedi, le 16 septembre, cette assemblée générale a eu lieu ici à Baoro, et ces jours-ci les professeurs enregistrent les inscriptions des élèves et puis ça commence ! Dimanche, le 17 septembre, j’ai célébré la messe dans le petit village de Zoungbé, situé à 40 kilomètres de Baoro, puis j’ai continué jusqu’à Bangui, où je suis arrivé dans l’après-midi. Les travaux sur le chantier se poursuivent, bien qu’avec quelques difficultés, et nous commencerons bientôt les travaux d’électricité et de plomberie, également grâce à quelques volontaires italiens (d’autres volontaires sont encore acceptés !). 

Aujourd’hui, 21 septembre, nous disons au revoir à un confrère, le Père Michael, qui dans les prochains jours se rendra en Italie, où il passera quelques années pour terminer ses études. Nous sommes venus ici ensemble à la communauté en 2020, mais je le connais depuis plusieurs années car il était l’un des garçons du séminaire de Yolé (Bouar), dont j’étais le responsable…

Débuts et départs.

https://bozoumdeutsch.blogspot.com/

Aurelio Gazzera

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici