Centrafrique : Les bâtiments de la délégation de l’UE ravagés par un incendie

0
104

Centrafrique : Les bâtiments de la délégation de l’UE ravagés par un incendie

– « D’origine inconnue », a précisé le chef de la police centrafricaine à l’Agence Anadolu.

19.12.2022
Centrafrique : Les bâtiments de la délégation de l’UE ravagés par un incendie

AA / Peter Kum

Les bâtiments de la délégation de l’Union européenne (UE) à Bangui ont été ravagés par un incendie » dans la nuit de dimanche à lundi, a annoncé dans un tweet, Douglas Darius Carpenter, ambassadeur de l’UE en République centrafricaine et représentant de l’UE à la CEMAC (Communauté économique de l’Afrique centrale).

« Personne n’a été blessé », a souligné Douglas Darius Carpenter qui par ailleurs remercie tous les partenaires de l’UE à Bangui « pour leur patience pendant la période de réorganisation » de leurs services.

Cet incendie géant qui s’est déclaré dimanche soir au siège de l’Union européenne à Bangui « est d’origine inconnue », a indiqué à l’Agence Anadolu, le chef de la police centrafricaine, le colonel Bienvenu Zokoué.

« Les enquêtes sont ouvertes. Les dégâts seront énormes », a-t-il ajouté.

Il faut rappeler que cet incendie intervient trois jours après un autre incident enregistré dans l’une des édifices de la Fédération de Russie en Centrafrique.

Vendredi 16 décembre il y a eu « un attentat terroriste » contre Dmitry Sitiy, directeur général de la Maison russe à Bangui, selon l’ambassade de la Fédération de Russie en Centrafrique.

Sitiy « a reçu un colis anonyme contenant des explosifs. A l’ouverture, le colis a explosé », a relevé cette chancellerie.

Dimanche, l’ambassade de la Fédération de Russie en RCA a indiqué que « l’état de santé du directeur de la Maison russe demeure grave et stable. Les médecins continuent de se battre pour sa vie. Sitiy aura besoin d’une évacuation d’urgence vers la Russie pour rétablir sa santé ».

Moscou a « condamné fermement l’attaque contre la Maison de la Russie et son chef M. D. Sitiy » et a considéré « cet incident comme un acte d’agression contre l’amitié russo-centrafricaine ».

Le chef de l’Agence fédérale pour la communauté des Etats indépendants (CEI), des résidents à l’étranger et de la coopération humanitaire internationale, Levgueni Maximovitch Primakov, a qualifié dans un communiqué, vendredi, la tentative d’assassinat du chef de la Maison russe (centre culturel) en République centrafricaine, Dmitri Syty, « d’attentat terroriste ».

Sur la messagerie Telegram, le fondateur du groupe paramilitaire russe Wagner, Evgueni Prigojine, n’a pas tardé à pointer du doigt la France.

Evgueni Prigojine a indiqué avoir « demandé au ministère russe des Affaires étrangères de lancer une procédure pour déclarer la France État parrain du terrorisme, ainsi qu’une enquête approfondie sur les méthodes terroristes de la France et de ses alliés occidentaux ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here