Centrafrique : les « affreux blancs » du Groupe Wagner ont – ils fait usage des armes chimiques à Bambari ?

0
291
« ALERTE CRIME DE GUERRE A BAMBARI : LES MERCENAIRES RUSSES DE WAGNER ONT UTILISÉ DES ARMES CHIMIQUES DANS LA BATAILLE DE BAMBARI
1. Les informations de sources humanitaires et hospitalières à Bambari pointent du doigt le recours aux armes chimiques dans la bataille de Bambari. En effet, les professionnels de la santé de la ville attestent que les corps sans vie des combattants de la CPC que les ONG humanitaires ont récupéré sur les champs de bataille ne portaient aucune trace de balles. Certains des prisonniers ont des séquelles physiques suite à l’inhalation de ces gaz toxiques.
2. C’est là une grave violation de la Convention sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction (encore appelée Convention sur les armes chimiques) qui avait été ouverte à la signature lors d’une cérémonie qui a eu lieu à Paris le 13 janvier 1993. Sachant que la République centrafricaine a ratifié cette Convention le 20 Septembre 2006.
3. Les autorités politiques et militaires centrafricaines en acceptant que leurs mercenaires de WAGNER fassent usage de ces armes chimiques s’exposent ouvertement à être inculpées par les tribunaux nationaux et internationaux de CRIME DE GUERRE.
4. Je ne peux croire un seul instant que TOUADERA, NGREBADA, KOYARA, WANZET-le Général LINGUISSARA et le Général MAMADOU n’aient pas été mis au courant de ce plan machiavélique de faire usage d’armes chimiques. C’est du JAMAIS VU en RCA ! Nous franchissons là un pas de plus dans l’horreur.
5. Affaire à suivre de près
Fari Shabazz Tahéruka

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here