CENTRAFRIQUE : L’EGLISE CATHOLIQUE ENVISAGE DE RECUPERER LE LYCEE D’ETAT DES RAPIDES

0
88
CENTRAFRIQUE : L’EGLISE CATHOLIQUE ENVISAGE DE RECUPERER LE LYCEE D’ETAT DES RAPIDES
SANGBILEGUE—-L’Archidiocèse de Bangui espère récupérer le lycée d’Etat des rapides qui se trouve dans un état de délabrement très avancé. Dieudonné Cardinal Nzapalaiga l’a fait savoir dans une interview accordée ce 05 septembre à nos confrères de radio Ndéké Luka.
L’Archidiocèse de Bangui reprend depuis deux années, certaines écoles qui étaient passées entre les mains de l’Etat. Le lycée d’Etat des rapides, un des grands lycées de Bangui fait partie du plan de rétrocession, selon le Cardinal.
L’église catholique a déjà repris dans le 7ème arrondissement de Bangui, l’école filles qui est transformée en une école attrayante. Des nouveaux bâtiments ont été construits. Sauf que selon certains parents, les redevances scolaires sont très élevées.
Le prélat n’a pas donné de délai pour reprendre le lycée mais il a indiqué que l’église catholique compte en faire la demande. Tout dépend, selon lui des moyens qui pourront être mobilisés pour faire face à ce projet. La volonté de reprendre ses écoles, selon le Cardinal, est motivée par le souci de créer les conditions idoines pour les études en Centrafrique.
Leader du système éducatif en Centrafrique dès l’arrivée des colons en RCA, l’Eglise catholique a perdu ce lead dans les années 70 sur demande de l’Etat qui considérait l’éducation comme un domaine prioritaire du gouvernement. Quelques années après, le système éducatif a perdu les pédales avec une formation au rabais. La volonté de l’Eglise de reprendre ses établissements entretemps cédés à l’Etat est souhaitée sauf que cette reprise risque de compliquer l’accès à l’éducation à de nombreux élèves dont les parents ne sont pas nantis.
Rody de Sangbilegué-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here