Centrafrique : l’école au village Bokosso, Sangha – Mbaéré …..Visage d’un désert éducatif national

0
33

 

FOCUS SUR NOS PROVINCES

L’école au village Bokosso, SanghaMbaéré Visage d’un désert éducatif national

PAR AÏCHA MBIBARAMO

Il y a de cela 4 ans, l’UNICEF publiait une vidéo sur son action dans un village situé à plus de 500 km de Bangui, dans la souspréfecture de Bayanga, préfecture de la SangaMbaéré. Ce village, c’est Bokosso. Planté en plein milieu de la forêt. Dans ce reportage on découvrait un village coupé de tout. Impossible d’y accéder en voiture. Du bout de route à peine praticable à Bokosso, il y a un peu plus d’une heure de marche.

Bokosso, ce sont des familles et des dizaines d’enfants pleins de vie. Une paillote ouverte
au vent construite par les villageois abrite l’école, où officie comme il peut un parent
comme maître. L’école n’est pas connue de Bangui, et n’est inscrite dans aucun registre
du Ministère de l’Éducation nationale. Les seuls à faire l’effort de s’y rendre sont les
ONG et le programme des NationsUnies, l’UNICEF précisément, qui y apporte fournitures scolaires et autres denrées.

Ceci, c’était il y a 4 ans. Renseignement pris, depuis lors, les ONG sont déclarées indésirables. Les agences des Nations Unies aussi. Voyezvous, il ne faudrait pas que des
yeux indiscrets voient en plus l’exploitation sauvage de la forêt qui entoure Bokosso par
les amis de la Touadérade. Le prix, ce sont les enfants de Bokosso qui le payent. Plus de
fournitures, de menus matériels. Presque plus d’école. Qui s’en soucie d’ailleurs à Bangui !

Dans nos provinces, il n’y a plus que cela, des Bokosso. Des enfants et des jeunes livrés à euxmêmes. Et on ne doit pas en parler. Car, proclamentils làhaut, tout va pour le mieux et le pays est doux.

Vivement donc cette douceur, la vraie, pour notre jeunesse ! Elle commencera par l’éducation, pour tous !

Source : CRT / Bulletin citoyen d’information et de mobilisation du lundi 23 Janvier 2023 – Numéro 2

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here