Centrafrique : le « Titanic Touadéra » prend l’eau de toute part !

0
337
LE TITANIC TOUADERA PREND L’EAU DE TOUT CÔTÉ
1. Après le désastre de communication qu’a été la diffusion par le Ministre-Conseiller Spécial Fidèle GOUANDJIKA de la pire Fake News de l’année 2021 ce qui a valu au régime de TOUADERA d’être la risée du monde sur TWITTER, voilà que quelques heures après le démenti cinglant du Porte-Parole du Gouvernement tchadien, le Ministre de la Communication Chérif Mahamat ZENE, une autre boule puante est lancée par un membre du Gouvernement NGREBADA.
2. En effet, c’est depuis Kigali où elle est en mission que la Ministre des Affaires Etrangères, Sylvie BAÏPO-TEMON, qui a enfin appris à s’habiller comme une grande dame, a créé une nouvelle tempête diplomatique, du moins médiatique, pour hâter la fin de ce régime agonisant qui prend l’eau de partout.
Dans une publication sur le compte Facebook officielle du Ministère des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger (MAECE) elle lance une saillie virulente contre les pays membres des Nations Unies, de l’UA, de la CEEAC, de la CENSAD, de la CEMAC et de la CIRGL dont les Présidents en exercice respectifs sont le Secrétaire Général Antonio GUTERRES, le Président congolais (RDC) Félix TSHISHEKEDI, le Président Congolais (Brazzaville) Denis SASSOU NGUESSO, le Président tchadien Idriss DÉBY, le Président camerounais Paul BIYA et le Président angolais João LOURENÇO.
3. Elle leur reproche de faire preuve de lâcheté qu’en langage diplomatique on formule par « manque de volonté et de courage politique », notamment :
a. En refusant d’imposer militairement la paix en RCA, au lieu d’envoyer « des denrées alimentaires pour compassion au peuple », là c’est clairement la MINUSCA et son patron Mankeur NDIAYE qui sont directement mise en cause ;
b. En négociant « avec les bourreaux », là elle incrimine directement les organisations régionale (UA) et sous-régionales (CEMAC, CEEAC, CIRGL et CENSAD) ;
c. En limitant « les forces loyalistes pour éviter de mettre en exergue une responsabilité accablante en cas de nouvelle victoire par les filles et fils du pays », là c’est l’ONU qui est indexée et plus précisément les pays occidentaux, France en tête, qui n’ont pas voté au Conseil de Sécurité la levée de l’embargo sur les armes qui pèse sur les Forces Armées Centrafricaines (FACA).
4. La Ministre BAÏPO-TEMON est vraiment amère car il semblerait que des promesses auraient été faites ici et là pour recevoir un coup de pouce que le régime espérait militaire, mais au final rien que des « denrées alimentaires ». On ne défend pas un régime attaqué par la CPC avec des boites de conserves du PAM, a-t-elle envie de crier.
5. Malgré sa rancœur profonde, c’est avec une extrême lucidité qu’elle nous présente l’issue de son régime en des mots très clairs : « Un échec à venir du fait d’un manque de volonté et de courage politique ». C’est justement parce qu’elle sait que tout est fini, que tout est foutu pour leur régime, que dans un baroud d’honneur elle se met à dézinguer tout le monde de façon non voire anti-diplomatique.
Ainsi, après les Fake News de GOUANDJIKA qui a humilié le régime de TOUADERA, voilà maintenant le coup de gueule de BAÏPO-TEMON contre la « lâcheté » ou « manque de testicules » des Nations Unies et des pays membres des organisations régionales et sous-régionales qui va enterrer ce régime. Rien ne va plus dans la galaxie TOUADERA.
Fari Tahéruka SHABAZZ

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here