Centrafrique : le sang des Martyrs exige !

0
28

 

Parole de CRT…PAR LE PR JEANFRANÇOIS AKANDJIKOMBE

Le sang des Martyrs exige !

C’était le 18 janvier 1979. Ils étaient collégiens, lycéens, étudiants, jeunes des quartiers. Ils s’étaient levés sans peur et les mains nues face au toutpuissant pouvoir impérial. Ils manifestaient pacifiquement pour protester contre la décision d’imposer encore plus de misère à leurs parents appauvris, pour exiger la fin de la dictature et la fin du pouvoir à vie ; pour réclamer la liberté, la justice et la démocratie.

Le dictateur d’alors leur a envoyé la troupe, avec ces mots terribles prononcés dans un discours radiodiffusé : « s’il s’agit de boire du sang, nous boirons du sang » ! Et le jeune sang a coulé. À flot. Pour les plus « chanceux », ce fut Ngaragba, la prison, et les bastonnades.

Nous sommes 44 ans plus tard, en janvier 2023. Pire qu’en 1979. La misère est là, entretenue par le pouvoir Touadéra et sa mafia. Voyez vousmêmes : notre jeunesse et nos vieilles mamans sont réduites à la condition de quémandeurs de miettes pour survivre. La dictature sanguinaire s’étale elle aussi au grand jour, avec ses exécuteurs des basses besognes les « Requins ». C’est aussi haut et fort qu’ils proclament que le pouvoir est et sera à eux « kpo na kpo », pour toujours, avec leur nouvelle Constitution.

Nos Martyrs seraientils morts pour rien ?

Chacun dit vouloir leur rendre hommage, vouloir perpétuer leur mémoire. Soit. Mais ce n’est que dans les faits qu’on peut en juger. Rendre hommage par l’action. Agir pour dégager le dictateur. Agir pour mettre fin à la tyrannie.

Voilà ce qu’exige de chacun de nous le sang de nos Martyrs, aujourd’hui : Résistons !

Source : CRT / Bulletin citoyen d’information et de mobilisation du 23 JANVIER 2023 / / LUNDI / / NUMERO 002

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here