Centrafrique : le rebelle Djono Ahaba exige des pickups aux DG de SODIAC, BARC et ANAC

0
131

 

Tout comme son patron, le nouveau ministre des transports et de l’aviation civile, le rebelle Gotran Djono Ahaba a sommé, dès sa prise de fonctions, tous les responsables des offices publics relevant de son autorité de le doter de pickups. Il s’en est évidemment suivi de fortes pressions sur les directeurs généraux de SODIAC, BARC, et ANAC.

Au moment où nous mettons sous presse, il y a deux semaines, pour sauver son fauteuil, le directeur général de SODIAC qui est pourtant un magistrat, a été obligé de réserver une suite favorable à la demande de son ministre, et ce, en parfaite et flagrante violation des termes d’une instruction du contrôleur général en charge des sociétés d’état et offices publics faisant formellement interdiction à ces structures de financer les départements ministériels. Et cela est d’autant plus inquiétant que cette sollicitude émane d’un leader d’un groupe armé dont l’implication directe dans les violents affrontements intercommunautaires qui sont ensanglanté les préfectures de la Vakaga, de la Bamingui – Bangoran, et de la Haute – Kotto,  fin 2019 – début 2020, a été pointée du doigt par le Groupe des Experts de l’Onu dans leur Rapport du 25 juin 2021.

De là, conclure que ces moyens de déplacement, payés sur les frais de la princesse, pourraient immédiatement être affectés à ses combattants ne serait pas du tout invraisemblable.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here