Centrafrique : le porte – parole de la CPC Ali Aboubakar Siddick Khedira dénonce la franche collaboration de la Minusca avec le Groupe Wagner et l’accuse de partie belligérante

0
319

 

   COMMUNIQUÉ DE PRESSE

            Dans son communiqué du 08 mai 2023, la MINUSCA, par la voix de Monsieur Hyppolyte DONOSSIO, Public Information Officer, affirme fallacieusement et sans vergogne, qu’elle combat aux côtés des mercenaires de la société militaire privée Wagner !

La CPC tient à mentionner que les forces de la CPC, conformément à sa stratégie opérationnelle, s’est volontairement retirée de Tiringulu. Il n’a donc jamais été question d’être chassé et de prendre fuite mais plutôt d’un repli stratégique et tactique.

La CPC saisit cette occasion pour dénoncer fermement les agissements de la MINUSCA qui, contrairement à sa mission de protection des populations martyrisées par les mercenaires de Wagner, se laisser embobiner par une Cheffe de mission au service des intérêts géopolitiques de son pays d’origine, qui a transformé la MINUSCA en instrument de coopération bilatérale.

La CPC regrette que, dans sa déclaration, la MINUSCA, pour se voiler la face, se comporte comme belligérant dans la crise actuelle qui secoue la RCA.

La CPC condamne l’acharnement éhonté de la MINUSCA envers la CPC, met en garde toute tentative d’attaque des positions de la CPC et informe que la réplique sera décisive, exemplaire et à la hauteur.

La CPC demande de la paix – le Wagner et ses soutiens – qui s’adonne cyniquement le plaisir de massacrer les populations civiles et veut maintenir indéfiniment les Centrafricaines et les Centrafricains dans une situation de servitude.

La CPC tient à souligner que sa lutte pour la libération de la République centrafricaine s’inscrit dans la dynamique de sauver la nation, actuellement en agonie et mise à mal par la mal gouvernance et les agitations de Touadera et ses complices.

La CPC s’engage à tout mettre en œuvre pour que les massacres des populations civiles, à Bangui comme dans l’arrière-pays, cessent sans délai et que ce conflit, qui n’a que trop duré, trouve son épilogue autour d’une table de concertation réunissant toutes les forces vives de la Nation et tous les protagonistes.

La CPC lance un appel solennel au peuple de Centrafrique, aux FACA et aux FSI de se désolidariser du gouvernement de Bangui, de se lever contre le désormais ennemi de la République et d’œuvrer pour la libération des Centrafricaines et Centrafricains soumis sous le joug des mercenaires de Wagner.

La CPC annonce au peuple de Centrafrique son engagement à prendre les choses en main afin que la sécurité en RCA soient effectives et réaffirme, par l’occasion, son attachement à la stabilité politique et au retour à l’ordre constitutionnel.

 

Fait à Vakaga, le 09 mai 2023

 

Porte-parole

Général Aboubakar SIDICK ALI

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici