CENTRAFRIQUE : LE NOUVEAU PATRIOTISME EST NÉ !

0
713

CENTRAFRIQUE : LE NOUVEAU PATRIOTISME EST NÉ !
(Par Ernest Lakouéténé-Yalet)

La RCA est un pays vraiment singulier. Rien de ce qui y arrive ne ressemble à ce qui se passe ailleurs! Chaque fois qu’on pense avoir touché le fond, le compte n’y est pas; le pire est à venir.

A peine sorti de 5 années d’un mandat du Président Touadéra, en bonne entente avec des groupes armés particulièrement criminels, qui ont semé la désolation et les pillages sur plus de 80% du territoire qu’ils ont contrôlés en toute quiétude et impunité, avec, à la clé, un « accord » dit de paix, négocié et signé le 6 février 2019, entre ce Président et 14 groupes armés, le pays est déclaré « en guerre » par ce même Président contre ces mêmes groupes armés… Comprenne qui pourra!

A ce propos, quand on prend le temps de lire et écouter ce que diffusent les médias, on est, étonnamment, frappé par un phénomène nouveau bien cocasse. Certains concepts et réalités ont vite évolué, depuis décembre 2020.
Il en est ainsi du concept de PATRIOTISME (terme qui, dans le monde entier, désigne un sentiment personnel, intime, qui définit « l’attachement, l’amour, le dévouement d’un individu envers sa patrie »)

En RCA, désormais, ce n’est plus cela. Plus personne ne peut ni n’a le droit de se dire patriote. Il existe des sommités qui se chargent, qui s’arrogent, sur fond de soupçons, d’insinuations, d’accusations, d’ostracisation, d’intolérance, (ou pire, comme au bon vieux temps du nazisme et du stalinisme), non seulement de s’autoproclamer « vrais patriotes », mais de décider qui n’est pas, n’a jamais été, ne sera jamais un patriote. Le tout selon leurs seuls critères subjectifs, calculateurs, souvent opportunistes.

Nos néo-patriotes, qui n’existaient pas hier, qu’on entendait ni ne lisait jamais, sont subitement apparus, et sont tous à fond derrière Touadéra, et son MCU (ou très proches de ce parti), ils sont à fond pour la guerre, à fond derrière les mercenaires russes et rwandais, ils sont foncièrement opposés à toute idée de dialogue… Donc quiconque n’est pas sur une seule de ces positions n’est pas patriote; s’il ose condamner cette guerre fratricide, et ose se déclarer en faveur du dialogue, il n’est pas patriote, pire, il est un « traître », et mérite de connaître le sort réservé aux traîtres! Du stalinisme je vous dis!

LES RÈGLES POUR ÊTRE RECONNU PAR LES AYATOLLAHS DU PATRIOTISME COMME PATRIOTE

Ces gens, qui s’expriment enfin depuis seulement 3 mois fonctionnent et raisonnent comme une véritable secte. Comme dans toute secte, il y a des règles. Voici les leurs.

1- Désormais, il faut le savoir, la RCA est divisée en deux : les patriotes, et les traîtres. On est soit l’un, soit l’autre. C’est comme ça!

2- Être patriote ou non ne dépend plus de vous; les grands maîtres se chargent de vous définir et de vous ranger dans le bon camp, malgré Vous.Vous devez l’accepter, et vous taire.

3- Pour être un patriote bon teint, vous devez vous déclarer partisan convaincu (ou faire semblant) de Touadéra, de son MCU, et réciter ses discours propagandistes. Vous n’avez plus le choix. Les libertés de pensée, de conscience et d’expression ont vécu!

4- Être patriote, c’est condamner, maudire la CPC, composée d’étrangers arrivés depuis décembre 2020 pour attaquer le pays. Clamer que c’est la seule « force du mal » dans le pays. Ça ne se discute pas.

5- Si vous appelez pour les dénoncer, la trahison, l’alliance, l’amitié, la complicité ouverte, le partenariat politique et les juteuses relations d’affaires auxquels on a assisté de 2016 à 2020, entre le sommet de l’Etat et les groupes armés, c’est une attitude hautement anti-patriotique, une pure invention des ennemis et des traîtres. Il ne faut plus les remuer les puanteurs de ce passé. La patrie n’est mise à mal que depuis la création de la CPC.

6- Le bon patriote doit, à tout prix, désigner la France comme seule et unique cause et responsable de tous les maux de la RCA. Depuis 1960, si rien ne marche, à tous les niveaux, si nous avons eu des dirigeants incapables, irresponsables, malhonnêtes, ce n’est pas ces pauvres gens qu’ils faut blâmer, mais la France. Le bon patriote se doit d’accuser, d’insulter, de calomnier la France, et son ambassadeur. Voilà! C’est ça qui sauvera la patrie. [Pendant que j’écris ces lignes, je lis dans le quotidien « Le Confident » que l’ambassade de France a fait don de plus d’1 milliard 800 millions au pays comme aide humanitaire aux personnes touchées par la crise militaro-sociale qui sévit. Encore une véritable provocation de la France!! Je m’attendais à ce que cette aide soit patriotiquement rejetée avec le mépris qui s’impose. Hélas! Elle a été accueillie, saluée, célébrée… Quelle traîtrise! Inacceptable!! La lutte patriotique est loin d’être gagnée.]

7- Le bon patriote centrafricain aurait tort de se limiter à la seule France. Le pays a trop d’ennemis, qui ne lui veulent que du mal. Il faut donc dénoncer, attaquer, accuser, insulter, sans relâche, ces ennemis, ces comploteurs : il s’agit de tous les pays voisins (Tchad et Congo en tête), la cemac, la ceeac, la minusca, les pays des grands lacs, le conseil de sécurité de l’onu, l’union africaine, l’union européenne, bref, tout le reste du monde est contre nous. Nous devons nous débarrasser (dans les discours tout au moins, on ne sait jamais) de tous nos ennemis. Seuls, nous nous en sortirons!

8- Le bon patriote, c’est celui qui déclare haut et fort que l’opposition démocratique, plus particulièrement la COD-2020 n’existe plus, que dis-je, l’opposition, c’est la CPC. La société civile, les forces vives, bref, toute organisation démocratique et historique qui ne s’aligne pas derrière le régime de Bangui, est CPC et fait le jeu de la CPC. Même si c’est faux et grotesque, c’est pas grave. Voilà!
Si vous étiez membre de l’une de ces organisations, vous vous êtes trompés. Alignez-vous. Patriotiquement! Sachez que l’opposition sous toutes ses formes, parce qu’elle est décrétée « alliée à la CPC » n’existe plus en CENTRAFRIQUE!

9- Être patriote aujourd’hui et demain, c’est proclamer notre foi, notre amitié, non, notre amour-fou à nos vrais et nouveaux alliés, amis, sauveurs et parents, les mercenaires russes, et les rwandais. Ça, c’est capital! Un grand patriote l’a annoncé : ils vont arriver encore par milliers, nous devons les accueillir, tout leur donner, tout. Ils ont tous les droits. celui ou celle qui ose s’y opposer est un traître ou une traîtresse!

10- Le patriotisme est un sentiment qui doit se fortifier en permanence. Nos nouveaux patriotes ont la grande chance de posséder en un certain Ngouadjika, le génie qui les alimente en grandes théories, qu’ils sirotent avidement, et se répètent entre eux. Normal non? Cet immense talent politique ne dit que la vérité; il faut toujours le croire.

11- Notre pays marche peut-être à reculons, mais nos patriotes n’ont rien à craindre dans leur croisade intégriste. Car Dieu nous a fait don d’un génie supérieur, plus fort que Notre Ngouandjika national un peu dépassé, en la personne d’un certain « professeur » (décidément… que de profs!!); un sujet hybride camerounais-Ivoirien-français, qui sème à foison la-bonne-parole- qui-libère-et-qui-sauve! Ecoutez ce mec, ce dseur de bonne aventure, vous serez fortifiée dans votre patriotisme! Nyamsi est en mission. Il va libérer la RCA, libérer toute l’Afrique, libérer l’ensemble des nations nègres sur la terre. On ne l’entend qu’en RCA, et nulle part ailleurs dans les 53 autres nations africaines; mais il faut boire les bonnes paroles de cet « oracle » : après nous, il s’occupera des autres.

12- Le bon patriote doit se convaincre, et enseigner autour de lui que Touadéra est le plus grand, le meilleur Président que la RCA ait jamais eu depuis l’avènement de la République le 1er décembre 1958. Avant lui, le pays n’a eu que des nullards (Barthélémy BOGANDA compris), après lui nous n’aurons que des nullités. Regardez la planète entière accourrue à sa récente investiture. Quel président a fait mieux? ou pire, c’est selon… Même si son bilan politique, économique, social et culturel est proche de zéro, c’est pas grave. C’est à cause de la France et de tous nos ennemis. Il mérite 3, 5 autres mandats…

13- Un matin, ce grand Président, un peu mal réveillé, a osé annoncer pour « Les tout prochains jours » la tenue d’un « dialogue républicain ».
Le devoir de tout bon patriote est de s’indigner de cette annonce, de cette drôle d’idée. Si on ne peut pas annuler cette idée, au moins on doit lui imposer avec qui dialoguer, et sur quoi dialoguer. Surtout pas avec la CPC, avec laquelle il a fait amis-amis jusqu’en 2020. Ce ne fut qu’une toute petite erreur à oublier.

Vous voilà fixés. Soyez tous néo-patriotes !
Avant 2 ou 3 ans, la Centrafrique deviendra un véritable Eldorado, grâce au dynamisme et à la justesse de ses patriotes.

E.Lakoueténé-Yalet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here