Centrafrique : le MLPC refuse l’Imposture de l’Imposteur de Bangui et se retire du DPR

0
209

COMMUNIQUE DE PRESSE

———-

 

Comme dans un jeu de rôle, l’acte que vient de poser le Président de l’Assemblée Nationale, le 27 octobre 2021, par la demande de constitution de la Commission Ad hoc chargée de l’examen de la question de la levée de l’immunité des Députés de l’Opposition dont Martin ZIGUELE, Président du MLPC et du Groupe Parlementaire de ce Parti à l’Assemblée Nationale, en dit long sur la volonté du pouvoir d’éliminer de l’échiquier politique nationale toute voix discordante, d’assassiner la démocratie et de saboter le Dialogue en préparation.

Par cet acte, toute équivoque est désormais levée sur la tenue du Dialogue vers lequel le pouvoir se dirige à pas forcés.

Le Bureau Politique du MLPC, après une analyse approfondie de la situation nationale et malgré son implication dans les préparatifs du Dialogue à travers son représentant dans le Comité Préparatoire de celui-ci, décide à compter de ce jour samedi 30 octobre 2021 :

  • du retrait dudit Comité du Camarade Gabriel Jean Edouard KOYAMBOUNOU et de la suspension de sa participation aux travaux audit Comité ;
  • de tenir le pouvoir responsable de la situation ainsi créée.

Par ailleurs, le Bureau Politique dénonce vigoureusement les entraves faites aux membres de la famille du Camarade Martin ZIGUELE, dans leur liberté d’aller et venir.

 

Fait à Bangui, le 30 Octobre 2021

Pour le Bureau Politique

La Porte – parole

Lucie Demba Agbo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here