Centrafrique : le ministre Flavien Mbata cité dans l’affaire du détournement de 138 millions de Fcfa dans le bureau du greffier en chef du TGI !

0
315

Dans notre précédent article, nous avons affirmé et soutenu que, selon des informations de sources proches des milieux judiciaires, un cas de vol s’est produit dans la nuit de vendredi 5 au samedi 6 dans le bureau du Greffier en chef du tribunal de grande instance de Bangui où la somme de 138 millions a été emportée par des malfrats non encore identifiés. Le greffier en chef a été immédiatement mis aux arrêts à la SRI pour nécessité de enquête. Pour conclure, nous nous sommes engagés à citer dans notre prochaine parution les noms des commanditaires de ce qui s’impose désormais dans l’opinion comme un acte criminel maquillé astucieusement en un simple acte de vol par effraction.

Chose promise, chose due !

Nos sources viennent de nous rapporter qu’il ressort de l’ interrogatoire de Me DENAMENA Sosthène, le premier suspect et le mis en cause dans cette rocambolesque affaire, que ce dernier  avait fait un transfert d’argent d’une somme de 50 millions au ministre de la justice, garde des sceaux, Flavien MBATA, malade et sous contrôle médical dans un centre hospitalier en France. Cette fracassante révélation vient du coup écarter définitivement l’hypothèse selon laquelle ce sont les débiteurs des pensions alimentaires qui auraient saccagé le  bureau du Greffier en chef aux fins de régler leurs comptes avec lui. Et ces sources de proposer que, pour en savoir davantage, il serait souhaitable que fût sollicitée dans les tout prochains jours l’expertise de Monsieur « GODOBE », spécialiste en maintenance des coffres – forts à Bangui.

Mais en attendant, tout concourt à établir que l’hypothèse la plus plausible est celle d’une mise en scène d’un cambriolage savamment maquillé pour couvrir et étouffer l’affaire du transfert de la somme de 50 millions de Fcfa au ministre Flavien Mbata qui, selon des informations en notre possession, ne dispose au jour d’aujourd’hui d’aucune ressource pour son remboursement.

Affaire à suivre…..!

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here