Centrafrique : le mercenaire du Groupe Wagner Valeri Zakharov dément les propos de Menteur Ndiaye tenus sur RFI

0
314

« Moscou accepte de coopérer avec l’ONU pour savoir si des paramilitaires russes ont commis, oui ou non, des exactions, ces derniers mois, en Centrafrique. C’est ce qu’annonce le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Centrafrique. Le 31 mars, un groupe d’experts de l’ONU s’est inquiété de possibles exactions de la part de mercenaires russes en Centrafrique.Ce 5 avril, Mankeur Ndiaye, le Représentant spécial de l’ONU, s’est rendu à Moscou. De retour de Russie, le chef de la MINUSCA s’est arrêté à Paris, où il a répondu aux questions de Christophe Boisbouvier », a annoncé ce vendredi 9 avril RFI.

Un peu plus loin dans l’interview, nous avons retenu ce qui suit : « Et c’est peut-être ce que vous avez dit aussi à Moscou, ces derniers jours, non ? On a échangé sur ces questions et je pense que nous avons une convergence. Il faut absolument tout faire, pour faire respecter les droits de l’homme. Et qu’est-ce que les Russes vous ont répondu ? Ils acceptent que l’on puisse faire ces enquêtes et que tout soit documenté. Ils sont prêts à coopérer également dans ce domaine. Le vice-ministre Sergueï Verchinine me l’a dit très clairement et donc nous avons cette convergence, de ce point de vue ».

De ces propos, voici la réponse d’un certain Valeri Zakharov, mercenaire du Groupe Wagner et conseiller en matière de sécurité de l’Imposteur de Bangui, sur son compte Twitter : « J’ai contacté le Ministère russe des Affaires étrangères pour discuter des propos faits aujourd’hui par M. NDiaye. S. Verchinine m’a fait savoir que les crimes qui auraient été commis par les instructeurs russes ne faisaient pas l’objet de son échange avec le chef de la MINUSCA ».

Alors , qui dit la vérité ? Menteur Ndiaye serait – il effectivement devenu le vrai Menteur ou le Patron des Fake News en Centrafrique aux fins de sauvegarder son fauteuil et de travailler à la pérennisation de la présence de la Minusca, coupable désormais de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, en association de malfaiteurs avec les supplétifs russes et rwandais ?

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here