Centrafrique : le MCU accusé d’avoir fabriqué et mis en circulation à Mobaye des registres de jugements supplétifs d’actes de naissance

0
1288

Le parti – Etat au pouvoir dénommé MCU est accusé d’avoir fabriqué et mis en circulation à Mobaye, chef – lieu de la préfecture de la Basse – Kotto  des registres de jugements supplétifs d’actes de naissance. Ces faux documents ont été remis  aux maires de toutes les communes centrafricaines faisant frontières avec la République Démocratique du Congo par le truchement du ministre Augustin YANGANA- YAHOTE, le débauché de l’UNDP de Michel Amine,  pour les délivrer aux ressortissants de ce pays ami afin qu’ils  puissent s’inscrire majoritairement sur la liste électorale et voter le moment venu pour le président TOUADERA et les candidats du MCU aux législatives.

Nos sources locales et indépendantes ont affirmé et soutenu qu’à Mobaye notamment les lots de ces registres de jugements supplétifs d’actes de naissance ont été réceptionnés par le sous-préfet, un certain KOMOBAYA Bienvenu, beau-frère de TOUADERA et reconnu comme étant un spécialiste des fiches mensongères. C’est lui qui avait écrit longtemps contre Mme Rosalie KOMELO, ancienne préfète de la Basse Kotto  pour qu’elle soit finalement relevée de ses fonctions. Pour être précis et clair, le maire de Mobaye Peguy Maurice NGONGO et ses deux adjoints Célestin TOUDOU et Zoubao GBAGOUMA, tous de l’ethnie Sango, avec le concours de Marc DAKPO président préfectoral du MCU de la Basse-Kotto, ont commencé à s’activer à la délivrance de ces actes de naissance aux sujets de nationalité congolaise,  le mercredi  1er juillet 2020, au village MAFOUNGA dans la commune de Mobaye.

Pour la circonstance le maire NGOKO a remis 15.000 FCFA aux deux chefs du village MAFOUNGA qui est le village natal de Pasteur GUEREKOYAME GBANGOU. Et ces sources de révéler que le candidat du MCU aux législatives à Mobaye n’est autre que le sulfureux Alfred GBANGOU, frère cadet du pasteur.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here