Centrafrique : le gouverneur de la Beac Sana Bangui Yvon se substitue au ministre de l’éduction nationale et démontre sa totale ignorance des modes de gestion de cet important secteur d’activités

0
113

 

Le gouverneur de la BEAC ( Banque des Etats de l’Afrique Centrale) Monsieur Yvon SANA BANGUI a été reçu par Le Ministre d’Etat en charge de l’Education Nationale Aurélien Simplice ZINGAS.

Le Ministre d’Etat avec son hôte ont eu à échanger en présence des membres de leurs cabinets respectifs. Selon le Gouverneur de la Banque des États de l’Afrique Centrale, l’échange avec l’homme de terrain, le Ministre d’Etat Chargé de l’Education Nationale qui fait déjà un travail remarquable depuis sa nomination a été fructueux.

« Nous nous sommes félicités par rapport à nos nominations pour moi comme gouverneur et pour mon frère ZINGAS comme Ministre d’Etat Chargé de l’éducation nationale. Ensuite, nous avons évoqué plusieurs points parmi lesquels: l’existence du projet de numérisation du lycée Barthélémy Boganda qui devait être réalisé en 2019 mais les conditions sécuritaires ne l’ont pas permis . Pour le moment , c’est possible de passer à l’acte ». J’ai proposé au Ministre d’Etat , poursuit-il, de mettre en place les conseils de gestion des écoles dans chaque Inspection Académique. Ce conseil sera composé des élites de localité comme les députés, les médecins les religieux, pour veiller sur les bonnes marches de nos écoles pour contrôler l’absence des enseignants dans leurs lieux d’affectation.

Pour finir, « j’ai aussi proposé au ministre d’État d’instaurer un système de paiement de tous les frais scolaires par Orange money pour éviter les détournements des fonds dédiés au fonctionnement de nos écoles ».

En conclusion, le gouverneur a lancé un appel vibrant à tous les ressortissants du lycée Barthélémy Boganda de soutenir les efforts que le Ministre d’Etat est en train de fournir sous le leadership éclairé du Président de la République, Chef de l’État Professeur Faustin Archange TOUADERA.

Il a rappelé qu’il a étudié au lycée moderne de MBAIKI, au lycée scientifique Cécile DIGO de KEMBE afin de décrocher le BAC au lycée Barthélémy Boganda, a t-il dit.
C’est pourquoi, au nom du principe de redevabilite, le Gouverneur de la BEAC veut apporter un soutien à nos écoles. Je remercie infiniment le Ministre d’Etat pour son courage et les efforts qu’il déploie pour la normalisation de notre système éducatif.

G5 Com ZINGAS

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici