Centrafrique : le général Wanzet profite de la dégradation de la situation sécuritaire pour racketter les commerçants libanais ?

0
87
Ne nous dites pas plus tard, Général, que votre profil a été piraté. Parce qu’avec vous, nous pourrions nous attendre à tout. Surtout de l’ancien DG de la Police Centrafricaine, qui ne sachant pas où se mettre, s’était finalement résolu de trouver refuge à la Base M’Poko, en 2013, pleurnichant et pestant souvent contre les #Bozizé, qui selon vous étaient seuls responsables de votre situation de sinistré #Séléka.
Vos compagnons de misère s’en souviennent comme si c’était hier.
Alors que vous étiez incapable d’évaluer et anticiper, par vos mémos, la situation sécuritaire de 2012 a 2013, vous osez nous défier et qualifier de pouvoiristes. N’est-ce-pas la même configuration actuellement, vous qui êtes Coordonnateur des Renseignements à la Présidence RCA , toujours aussi incompétent dans vos missions sécuritaires, pourtant ressortissant d’une prestigieuse école française de Gendarmerie. Vous avez délaissé le Service pour vous Servir.
Si c’est pour mentir et donc manipuler Faustin Archange Touadera , vous n’y parviendrez pas, car, vous savez très bien que le #PR est totalement dans la sauce. Raison pour laquelle vous vous évertuez, ces derniers jours, à faire la tournée, l’après-midi venu, des commerçants #Libanais de la place, pour encaisser leurs contributions sonnantes et trébuchantes à l’effort de guerre. Ce qu’ils refusent d’ailleurs de faire de plus en plus, au point de vous humilier. Ils vous demandent de cesser vos habitudes mafieuses car vous n’êtes plus Ministre de la Sécurité et de l’Ordre Public.
Voyez-vous, un Gendarme, responsable des Renseignements, qui s’adonne personnellement à ce petit jeu de mafiosi, préférant les enveloppes bourrées de billets de CFA, aux Renseignements à recueillir et analyser, n’est qu’un pauvre type, qui passe le plus clair de son temps à se Servir que de Servir.
Si vous nous attendez de pieds fermes, c’est bien. Mais commencez d’abord à veiller à ce que vos check-points soient en place, avec des hommes en treillis et debout, sans qu’ils disparaissent en pala-Jean-Polo+Casquette dans la nature péri-urbaine de Bangui.
Un dernier conseil, contrôlez vos nerfs…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here