Centrafrique : « le Gbakamandja Yvon Sana Bangui à la tête de la Beac » : pure propagande russe ou fuite d’information ?

0
90

 

49 ans, Marié et père de 4 enfants

19 ans d’expérience professionnelle à la BEAC

Yvon SANA BANGUI est né le 25 mai 1974 à Bégoua, en République centrafricaine. Il est le fils de BANGUI Pièrre, chauffeur, et de MOUSSA Georgine, mère au foyer. Il a grandi dans la région de la Lobaye. Il a fréquenté l’école Leroy Ndolobo (18 km de Mbaiki), ensuite les lycées de Mbaiki, Cecile Digo de Kembé et Barthelemy Boganda de Bangui, où il a obtenu un baccalauréat série C. Il a poursuivi ses études supérieures au Maroc, où il a obtenu une licence es science ( bac+4) en mathématiques appliquées et un DESA en informatique et télécommunications. Il est également titulaire d’un master en économie et gestion publique, spécialisation analyse des projet et développement durable, de l’université de Rennes 1 en France , et d’un autre master en gestion de l’université de Yaoundé 2, au Cameroun.
De retour du Maroc, il a commencé sa carrière professionnelle à Bangui en tant qu’ingénieur DATA pour l’opérateur de téléphonie Centrafrique Telecom Plus puis Acell (Mouv Centrafrique).

En parallèle, il a dispensé des enseignements à l’Institut Supérieur de Technologie (IST) de l’Université de Bangui et à l’Office Nationale d’Informatique (ONI), animé par le sens du service à la nation et le désir de partager ses connaissances et compétences avec la jeunesse centrafricaine. C’est à l’IST qu’il sera remarqué par le recteur de l’époque qui fut le Président TOUADERA.

En 2005, il a intégré la BEAC en tant qu’Agent d’Encadrement Supérieur. Il a ensuite occupé successivement les fonctions de Chef de Service et Responsable du Centre de Compétences Applicatives et Techniques au sein de la Direction de l’Informatique et des Télécommunications.
En 2017, après 12 années de service, il a été nommé Directeur Central. Il a ensuite occupé les fonctions de Directeur de l’Informatique et des Télécommunications, puis Directeur des Systèmes d’Information.

En 2021, grâce à sa rigueur , son management participatif et son esprit travailleur, il a été nommé Directeur Central de la Comptabilité, du Budget et du Contrôle de Gestion, en plus de ses fonctions précédentes. À ce titre, il est rapporteur de la Commission Budgétaire Générale (CBG) de la BEAC et principal interlocuteur de deux organes de contrôle, le Comité d’Audit et le Collège des Censeurs.

En sus de ses deux Directions, Yvon SANA BANGUI est régulièrement appelé à assurer d’autres intérims de haut niveau, comme celui de la Direction de l’Emission Monétaire et de la Circulation Fiduciaire, de la Direction des Systèmes et Moyens de Paiement, et même du Directeur Général de l’Exploitation. Ce qui témoigne de sa polyvalence, de sa capacité d’adaptation et de sa confiance auprès des hauts responsables de la BEAC.

Son leadership ne se limite pas aux fonctions officielles. Il est également responsable de premier rang et acteur de divers projets structurants des réformes de la BEAC. Parmi les plus marquants, on peut citer :
• La gestion des Comptes Uniques des Trésors Nationaux.
• La réforme de la programmation monétaire en zone CEMAC.
• La refonte de la Centrale des risques bancaires de la CEMAC.
• L’élaboration d’une stratégie régionale d’inclusion financière et la mise en place d’un dispositif de suivi et de promotion de l’accès aux services financiers dans la CEMAC.
• La modernisation du système d’information de la salle des marchés, gestionnaire des réserves de change de la BEAC.
• La mise en place de la centrale des incidents de paiement en zone CEMAC (CIP-CEMAC).
• Le Plan Directeur des Ressources Humaines de la BEAC.
• Le Schémas Directeur du système d’information.
• La modernisation des systèmes et moyens de paiement de la zone CEAMC.

La poursuite et finalisation de ces projets structurants démontrent la volonté de Yvon SANA BANGUI de s’inscrire dans la continuité , de travailler pour hisser la BEAC vers les meilleurs standards internationaux et de relever les défis auxquels l’institution est confrontée afin de garantir la stabilité financière, macroéconomique, et promouvoir la croissance économique et sociale de la zone CEMAC.

Son engagement ne s’arrête pas aux frontières de la BEAC. Il est également enseignant vacataire à l’Institut Sous Régional de Statistique et d’Economie Appliquée de Yaoundé, au Cameroun. Il partage ainsi ses connaissances et son expérience avec la jeune génération, contribuant à la formation des futurs cadres de la sous-région.

Possédant une excellente qualité relationnelle associée à un management participatif qui s’appuie sur l’intelligence collective, Yvon SANA BANGUI a acquis et démontré des aptitudes de motivation d’équipes pluridisciplinaires, de conduite de changement et du progrès continu. Il est surnommé « l’homme aux multiples casquettes, » un surnom qui reflète sa polyvalence, sa capacité de travail et son dévouement à la BEAC.

Yvon SANA BANGUI jouit d’une solide expérience professionnelle de haut niveau et d’une bonne réputation morale sur le plan national et international. Sa rigueur, son leadership et son engagement font de lui un candidat de premier plan pour diriger la BEAC et la mener vers de nouveaux sommets.

Le Président TOUADERA a peut-être, avec Yvon SANA BANGUI, déniché la perle rare pour la RCA.

Vive la Banque des Etats de l’Afrique Centrale !

Vive la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici