Centrafrique : le Gangster tient une réunion avec la Conférence des Présidents en violation de la constitution

0
254

🛑🇨🇫💥🔥CENTRAFRIQUE💥🔥: OPÉRATION DONGO-YONGORO, VERS UNE TRANSITION ARRACHÉE ET TAILLÉE GBATAKALA SUR MESURE ?

Nous serions rendus sur une autre planète, tout en restant en #Absurdistan_Sur_Oubangui.

Mieux, nous nous réveillons en #Touadérakistan, un petit État aux contours Banguissois dont la Constitution servirait de glaive bien tranchante aux mains d’un Petit Prince sorti de quelque part en République Centrafricaine, il y a 62 ans révolus, dont le quotient intellectuel serait très largement au-dessus de la moyenne de ces Sauvages d’Oubangui-Chari.

Aussi, un soir du 30 mars 2016, Le Petit Prince, observant tard les étoiles, dans cette nuit tropicale des pluies de mangues, et savourant sa sienne de victoire électorale arrangée, s’est sans doute dit « ah, que ce fut long, très long, ces cinq ans de mise en train et trois ans de Transition Séléka. Maintenant que j’y suis, en lieu et place de…, à moi de tout faire, tant que je serais de cette Terre, pour y rester et y mourir du haut de ce trône de la Renaissance…»

Tout donc fut fait à cette fin, malaxant tout afin de pétrir une pâte à base de maïs ou de manioc pour son #BolléAuxSiri.

Mais… Les feuilles de Siri, trés mal lavées, contenant des grains de sable ou poussière, ont rendu les festins indigestes. Pas assez expérimenté, très mauvais copiste, ce Petit Prince n’eut point l’intelligence suffisante pour anticiper les coups et les évènements. Le voilà donc surpris à vouloir grossièrement manipuler des adultes mieux expérimentés que lui, dans les affaires Centrafricaines. Il a beau être Docteur Es-Yaoundé, il sera difficilement Docteur Es-CentrafricÂneries. Viendrait-il de s’en rendre compte, à un moment de cette trop longue réunion imposée aux députés ?

Pourrait-il apprendre à faire des grimaces, à de vieux singes en réunion ?

Bonjour, Tristesse…

Dès 10:00, Bangui, les membres de la #ConférenceDesPrésidents, organe interne à l’Assemblée Nationale, avaient répondu présents au Palais de la Renaissance, pour une concertation avec le Petit Prince. Oui, très chers lecteurs, la Conférence des Présidents de l’AN est composée du Bureau de l’AN, des Présidents des Commissions et des Présidents des Groupes Parlementaires…

Pour cette volonté manifeste de passage en force, a-t-il pu les convaincre à sa cause égoïste, pour obtenir la prorogation anticonstitutionnelle de son mandat?

Les résolutions et autres décisions muettes nous en diront très certainement, bientôt.

Alors, que disent les affidés de la #Touadérade, qui s’opposent furax à toute forme de TRANSITION ?

FINALEMENT, QUI A PEUR DES ÉLECTIONS ?

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here