Centrafrique : le député de Ouango 2 Sialo Rodrigue Yvon Brice exige le limogeage de M. Hourra de ses fonctions

0
540

 

Réplique de l’honorable SIALO Rodrigue Yvon Brice à l’endroit du Chargé de Mission de l’Assemblée Nationale en matière de la Communication, suite à la publication sur le réseau social, en date du samedi, 15 janvier 2022

Le 15 janvier 2022, il nous a été donné de lire sur les réseaux sociaux un message publié par le Chargé de Mission de l’Assemblée Nationale en matière de la Communication faisant état d’une attaque d’un groupuscule des militants du MCU contre l’ethnie Yakoma, via le Parti Politique RDC.

Prenant connaissance de ladite publication, on se rend compte d’une lutte de succession en interne du MCU. A cet effet, je suis au regret de comprendre que l’ethnie Yakoma et le RDC soient utilisés comme bouclier.
Nul ignore que le Président Fondateur, le feu, Général d’Armée André KOLINGBA avait puisé les valeurs de la paix, la fraternité, la tolérance, le patriotisme, la culture de l’excellence et du progrès en vue de la création du RDC. Il en avait d’ailleurs témoigné durant la gestion de la chose publique pendant douze années.Tout compatriote conviendrait avec moi que le RDC, après sa chute avait toujours cheminé dans l’opposition constructive.

Ainsi, en vue de la relève de notre Pays du fait des différentes crises qu’il a connues, et surtout de la politique de la main tendue du Chef de l’Etat, cette formation politique s’est vu dans l’impératif de rallier la majorité Présidentielle pour y apporter sa valeur ajoutée. Ce serait ici le lieu aux différents partis politiques de la majorité de mutualiser leur géni en vue d’atteindre d’une part, la vision du Chef de l’Etat et d’autre part, de satisfaire l’attente du peuple, souverain.

Le rôle de l’Assemblée Nationale qui devrait être celui de voter les lois et de contrôler l’action Gouvernementale, se trouve aujourd’hui pour Monsieur Guinon Aymar, le Chargé de Mission en matière de la Communication de l’Assemblée Nationale, le lieu de spectacle en vue d’insinuer la culture de la haine et le tribalisme dans les têtes des Centrafricains qui ont trop souffert et qui n’aspirent qu’à la cohésion sociale et son bien-être, cette politique que prône le Chef de l’Etat.

A la lumière de ce qui précède, au risque de dérober la vision du Chef de l’Etat, je demande le départ du Chargé de Mission à la Communication aux fins de contourner la frustration en interne de la majorité présidentielle.

Ampliation:
Présidence de l’assemblée nationale
Partis politiques de majorité
Presse

Fait à Bangui, le 19 janvier 2022

L’Honorable Député du RDC de Ouango 2

Mr SIALO NGBODA Rodrigue Yvon

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here