Centrafrique : le chef d’état – major des Faca Zéphirin Mamadou en fuite après une tentative d’enlèvement ?

0
707
Des informations de sources policières et militaires ont rapporté à notre rédaction que le chef d’état – major des forces armées centrafricaine, le général Zéphirin Mamadou aurait échappé à une tentative d’arrestation cette nuit à son domicile. Au moment où nous mettons sous presse, l’homme se serait évaporé dans la nature avec armes et bagages.
Ces sources ont affirmé et soutenu que le pouvoir de Bangui avec ses milices et ses hordes de mercenaires rwandais et russes du Groupe Wagner le soupçonnerait d’être en intelligence avec les forces de la Coalition des Patriotes pour le Changement.  » Depuis son opposition aux opérations d’enlèvements, de tortures et d’exécutions sommaires et extra – judiciaires conçues et mises en oeuvre tous les jours par le directeur général de la garde présidentielle un certain Alfred Service alias Lapajo, l’homme était dans la ligne de mire du régime. Le dernier événement qui sème la panique dans la galaxie Touadéra, serait la disparition d’un camion d’armes pris par les rebelles de la CPC. Un camion d’armes dont seul était au courant le CEMA », ont – elles conclu.
Ainsi, comme l’a dit Fari Shabazz Tahéruka sur sa page Facebook :  » Le décret instaurant l’état d’urgence commencerait-il à porter ses premiers fruits au sein de la Touadérade? Cela faisait un bon moment que les faucons, ceux que Mankeur NDIAYE appellent les « Radicaux », voulaient faire tomber des têtes d’officiers généraux et supérieurs catalogués de traîtres. Ils suppliaient TOUADERA d’agir vite pour neutraliser ces galonnés des FDSI ainsi que certains ministres qualifiés de félons. Le problème c’est que l’arrestation de telles personnalités de la galaxie TOUADERA signe de facto le glas du régime. Ce sera désormais la course à la délation et ceux qui se sentiront en danger vont alors comploter pour réellement faire chuter le boss. Si cette information est vérifiée, cela signifie que TOUADERA va tomber suite à un complot organisé par les siens. Nul doute que les siens fourniront désormais des informations stratégiques à la CPC pour abréger le règne du matheux. Le régime TOUADERA est condamné à mourir très vite. Que Rwanda Airways vienne ramasser les derniers rescapés de la sphère présidentielle ».
Aux dernières nouvelles, le commissaire de police  Sénéwé Alban, un ressortissant de Sica 2 non loin du « Bar Lovely », ayant servi à l’aéroport sous le régime de l’ancien président François Bozizé et exerçant actuellement au PNUD, aurait été enlevé cette nuit vers 4 heures du matin à son domicile sis au PK 16.
Affaire à suivre….
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here