Centrafrique : le centre de dépistage du Covid – 19 à Bangui débordé

0
133
« Le centre de dépistage #COVIDー19 de #Bangui visiblement débordé. Un renforcement de capacité de l’accueil est urgent. Ce sont des centaines de personnes qui ont pris d’assaut l’enceinte. Dans les jours à venir la situation pourrait devenir intenable », a annoncé sur son compte Twitter Bamako Olokoni Bamako, rédacteur en chef du journal « Le Démocrate ». Une alerte qui résonnera sans doute comme le son d’un pas sur une route que tout le monde a déjà oubliée, tant le Gangster de Bangui et son gouvernement ont tout simplement préféré détourner systématiquement les aides débloquées par les différents partenaires dans le cadre de la lutte contre cette pandémie du siècle.
A telle enseigne qu’au moment où nous mettons sous presse, face au développement fulgurant du variant anglais, tout manque dans cette petite république caucasienne de Bangui – Kistan pour y faire face : moyens de dépistage, centres de mise en quarantaine, unités de traitements, respirateurs. A cela s’ajoutent tout naturellement l’absence totale d’une politique de sensibilisation, du port obligatoire des masques et du respect des mesures – barrières sur les lieux publics, dans les lieux de restauration et de divertissement, les transports, les écoles, les lieux de culte et les places mortuaires. Quant au vaccin, n’en parlons pas : seuls quelques oligarques, tel que le ministre – conseiller Fidèle Gouandjika, peuvent y avoir accès.
Ainsi donc, comme nous l’avons annoncé plusieurs mois déjà dans l’article intitulé « Centrafrique : « Covid – 19 » : la situation s’empire, un audit s’impose », publié le 12 août 2020, https://urlz.fr/fo99, l’heure est plus que grave. A cause du mépris et de l’insouciance du Gangster de Bangui et ses ouailles, des Centrafricains vont mourir dans les jours à venir comme des mouches. Il est grand temps que les partis politiques et la société civile puissent exiger l’audit des fonds alloués à cet effet.
La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here