Centrafrique : lâché par le traître Touadéra, le commandant Mahélengamo organise la résistance et refuse de laisser tomber la ville d’Obo

0
1453

CENTRAFRIQUE : OBO A FEU ET A SANG !

Les combats ont repris à #Obo, cette fin de journée, après une réorganisation des positions des hommes du Commandant #MAHÉLÉNGAMO, qui refusent d’obtempérer aux lâches instructions de Faustin Archange Touadera. Une bonne nouvelle pour la population. Abandonné par l’état-major et le chef suprême des Armées Centrafricaines, le détachement FACA de OBO refuse les injonctions de Bangui.

Les Peulhs Armés de l’UPC tentent une infiltration dans la ville, côté quartier Arabes. Pour l’instant les FACA tiennent bon en repoussant l’assaut, soutenues par les jeunes de la ville.

Le combat est intense. Dans cette ville envahie par l’obscurité, seule les armes se font entendre depuis la tombée de la nuit.

Soutien au Commandant MAHÉLÉNGAMO, à ses hommes et aux braves jeunes patriotes de cette ville abandonnée.

Henri Grothe

Lu Pour Vous

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here