CENTRAFRIQUE : LA LOCALITE DE BANG SE VIDE DE SES HABITANTS APRES UNE ALERTE D’ATTAQUE DES COMBATTANTS DE 3 R

0
63
CENTRAFRIQUE : LA LOCALITE DE BAN SE VIDE DE SES HABITANTS APRES UNE ALERTE D’ATTAQUE DES COMBATTANTS DE 3 R
SANGBILEGUE—Des rumeurs relatives aux intentions des éléments des 3R d’attaquer Ban ont poussé plusieurs habitants à quitter la localité de Ban, située à 110 kilomètres de Paoua. Cette information Sangbilegué-Info est confirmée par des sources indépendantes.
Cinq jours après l’attaque de la localité de Mann, des rumeurs font état de l’intention des éléments de 3R d’attaquer le village de Ban.
Plusieurs sources contactées par Sangbilegué-Info ont indiqué que les rebelles ont envoyé des messages pour annoncer leur intention d’attaquer Ban, « nous avons des informations qui indiquent que les rebelles se préparent à attaquer Ban après leur incursion à Mann. Ce qui est certain, ils vont exécuter ce plan parce que depuis des années, lorsqu’ils font de telles promesses, ils les tiennent », a confié une autorité locale.
De sources bien informées, de nombreux habitants ont quitté la localité de Ban pour des villes proches, « nous avons reçu beaucoup d’habitants de Ban qui craignent une attaque des rebelles de 3R », a confié un commerçant de Ngaoudaye que nous avons pu joindre au téléphone. Selon nos informations, Ban s’est vidé de sa population qui craint une attaque des rebelles retranchés dans les recoins de la localité.
Le 19 octobre dernier, ces hommes armés ont attaqué la localité de Mann. Cette attaque repoussée par les forces nationales, a fait au moins un mort, une vingtaine de blessés et 74 maisons incendiées.
Rodrigue de Sangbilegué-Info

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here