Centrafrique : la lettre du Dr Gonessa Jocelyn au recteur de l’Université de Bangui

0
144

 

Docteur Gonessa Jocelyn Professeur des universités

Adresse électronique : gonessa.jocelyn@gmail.com Téléphone : 75370883/74093549

WhatsApp : 00237670355472

 

Bangui, le 7 décembre 2022

À

Monsieur le Recteur de l’université de Bangui.

– BANGUI –

 

Objet : Empêchements pour prendre part au conseil de discipline : cours dispensés en visio- conférence et irrégularités dans la procédure de convocation du conseil de discipline d’un fonctionnaire centrafricain.

Monsieur le Recteur et cher collègue,

Je suis heureux de recevoir ce jour, 07 décembre 2022 à 16h, la note de service du Rectorat, sans contreseing du Rectorat, numérotée 658/UB/R/VR/SG. 22, et intitulée « convocation d’un conseil de discipline ». Il est précisé dans la note que le conseil de discipline est convoqué le jeudi 08 décembre 2022 à 9h00 dans la salle de conférences au troisième étage du Rectorat.

Malheureusement, malgré ma volonté de prendre part à ce conseil pour connaître et comprendre réellement le fait qui m’est reproché, mon agenda professionnel et des irrégularités constatées dans la procédure de convocation du dit conseil m’empêchent.

  1. Agenda professionnel : Cours dispensés en visio-conférence.

 Monsieur le Recteur et cher collègue, mes activités de recherche en mathématiques pures de haut niveau m’ont permis d’assurer des enseignements en ligne. Ainsi ai-je l’honneur de vous informer que je dois assurer un cours en ligne jusqu’au 14 décembre 2022, et le 15 décembre 2022 je suis invité à l’université de BUEA au Cameroun pour travailler avec des post doctorants et un doctorant. D’ailleurs à ce dernier sujet, je vous ai adressé une demande d’autorisation de sortie et d’un ordre de mission sans frais qui, m’a-t-on dit, est restée sans suite dans votre bureau. Ce qui retarde la procédure administrative de mon voyage. Donc, je vous serai gré des dispositions que vous voudrez bien prendre à l’effet de procéder à la diligence de ma demande d’autorisation de sortie et d’un ordre de mission  sans frais.

Monsieur le Recteur et cher collègue, les cours que je dispense en ligne me sont déjà payés et me permettent d’arrondir mes fins de mois. Il m’est important de porter à votre connaissance que mes vacations et heures supplémentaires étaient systématiquement, injustement et méchamment siphonnées par votre prédécesseur, Monsieur Jean Laurent Syssa Magalé. Ce qui m’a obligé à ne plus effectuer les vacations et heures supplémentaires, comme par le passé. La conséquence de cet acte administratif malheureux posé par Monsieur Jean Laurent Syssa Magalé, et ce pendant plusieurs années est très tragique pour l’enseignement des mathématiques en Centrafrique : des inconnus sous qualifiés forment les élèves professeurs sous qualifiés ; les élèves professeurs sous qualifiés forment des élèves sous qualifiés. Ainsi l’apocalypse de l’enseignement des mathématiques dans notre pays est une réalité. Cependant je me réjouis pour la nomination du nouveau chef de département de mathématiques à la faculté des sciences par le Premier Ministre Chef du gouvernement, et ce sous les auspices du Président de la République. Mais je dois dire qu’il reste encore beaucoup à faire pour revivre le goût des mathématiques à la jeunesse de Centrafrique : la désignation d’un vrai docteur ou doctorant en mathématiques pures comme inspecteur de mathématiques ; l’attribution de la répartition des enseignements de mathématiques à l’école normale supérieure de Bangui au chef de département de mathématiques à la faculté des sciences.

  1. Irrégularités dans la procédure de convocation à un conseil de discipline d’un fonctionnaire

Monsieur le Recteur et cher collègue, je suis un fonctionnaire depuis plus de vingt ans. Le conseil de discipline prévu par le règlement intérieur de l’université de Bangui et convocable par le Recteur est réservé uniquement aux étudiants et étudiantes. Cependant dans le cas des fonctionnaires, le Ministre de la fonction publique est la seule personnalité habilitée à convoquer un conseil de discipline, et ce après lui avoir adressé un questionnaire détaillant le fait reproché. Malheureusement, vous me convoquez sur la base d’un article de la Loi portant Statut de la Fonction Publique sans citer le préjudice commis.

Monsieur le Recteur et cher collègue, la précipitation pour organiser ce conseil m’éberlue et me fait penser à la convocation dans votre cabinet, dont vous m’avez fait honneur, dans le même contexte, d’une réunion dite de travail qui s’est révélée malheureusement une enquête policière et un procès d’intention mêlés entre autres d’une menace sur ma prise en charge médicale correcte par les médecins centrafricains quand je serai dans le besoin.

Monsieur le Recteur et cher collègue, je serai bientôt en mission d’encadrement des post doctorants et d’un doctorant au Cameroun. Dès mon retour, je serai heureux et disponible de prendre part à un conseil de discipline si et seulement si le Ministre de la fonction publique, respectant le protocole, me convoque. Nous sommes dans un Etat de droit !

Veuillez agréer, Monsieur le Recteur et cher collègue, à l’expression de ma franche collaboration et de mon respect des institutions de la République.

 

Gonessa Jocelyn

Ampliations :

Présidence de la République Centrafricaine Primature

Ministère de la Justice Rectorat

Décanat de la faculté des sciences

Pièce jointe :

Une copie de la convocation

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here