Centrafrique : la HABG ouvre une enquête à la mairie de Bangui

0
139

Un mois après les révélations faites par le secrétaire général de la mairie de Bangui, la Haute autorité chargée de la bonne gouvernance (HABG), a ouvert une enquête sur le fonctionnement de cette institution. Les Hauts conseillers affirment mener cette investigation après avoir été saisis par le maire de Bangui.

Selon la Haute autorité chargée de la bonne gouvernance, la manifestation, fin août 2023, des agents de la mairie de Bangui pour des arriérés de salaire a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Une équipe composée de 7 Hauts conseillers est affectée pour une durée d’un mois à la mairie pour faire ce travail d’investigation.

Selon la HABG, l’enquête portera sur tous les plans, notamment sur les domaines administratif et financier.

« L’enquête nous dira s’il y a mal gouvernance ou non »

« Nous avons reçu beaucoup de dénonciations de la part du personnel de la mairie. La Haute autorité se préparait à envoyer une mission quand le SG a fait sa déclaration qui ne nous lie pas d’ailleurs. C’est l’enquête qui nous dira s’il y a mal gouvernance ou non », a confié Jacqueline Koyambounou, vice-présidente de la Haute autorité chargée de la bonne gouvernance.

-Lire aussi : Centrafrique : les services de la municipalité de Bangui perturbés par une grève de policiers municipaux

Dans une interview accordée à Radio Ndeke Luka en août dernier, le secrétaire général de la mairie de Bangui avait accusé le maire de mauvaise gouvernance. L’équipe de la Haute autorité chargée de la bonne gouvernance a été reçue par le 1er vice-président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, représentant le maire encore en voyage.

Une enquête qui est la bienvenue

« Je pense qu’il n’y aura pas de problème. Nous serons à votre disposition pour répondre à toutes les éventualités, à toutes les questions que vous aurez à nous poser et toutes les préoccupations qui seront les vôtres. Il n’y aura pas de problèmes majeurs », a rassuré Guillaume Ngobo, 1er vice-président de la délégation spéciale de la ville de Bangui.

La Haute autorité chargée de la bonne gouvernance a ouvert cette enquête après avoir été saisie par le maire de Bangui. Selon les enquêteurs, d’autres institutions de l’Etat seront visées par de telles investigations.

RNL

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici