Centrafrique : la désignation des deux enseignants de droit devant siéger à la cour constitutionnelle marquée par de graves et grossières irrégularités !

0
167

 

« Désignation de deux représentants des enseignants de droits, pour siéger à la prochaine cour constitutionnelle

Inscrits: 37
Absents: 2
Votants: 35
4 candidats en lice pour la course des représentants des enseignants de droits à la prochaine cour constitutionnelle

Ndomale: 24 voix
Siodot: 24 voix
Gueret-Gbagba: 7 voix
Mbeko: 14

Le cumul du nombre de voix obtenu par chaque candidat fait au total 69 voix. Tandis que le nombre réel des inscrits sur la liste totalise 37, moins les 2 absents le jour du scrutin.

Finalement entre les 35 votants, et les 69 voix cumulées par les quatre candidats en lice, le public retient quoi?

Vers une irrégularité constatée lors de ces échéances ?

Et comme les irrégularités entachent le processus dès le départ, qu’en est-il de la suite, quand ces représentants des enseignants juristes siégeront au sein de cette cour?
Ce scrutin répond-il aux normes du droit, puisque ce sont les juristes qui ont organisé ?
Quelques interrogations des internautes qui ont vu le poste du Dr Feddy Kalmamë et qui nous ont écrit en privé, pour s’interroger sur les chiffres publiés. »

Lu Pour Vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici