Centrafrique : la COD – 2020 claque la porte du comité du Dialogue politique républicain et exclusif de l’Imposteur de Bangui

0
155

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pendant que le peuple centrafricain recherche par tous les voies et moyens notamment par
lorganisation dun dialogue le retour de la paix et de la sécurité dans notre pays, le régime du président TOUADÉRA ne cesse de montrer ses intentions guerrières et antidémocratiques.

En effet, le mercredi 27 octobre 2021, le Président de lAssemblée Nationale Simplice
Mathieu SARANDJI a décidé sur instructions du Président TOUADÉRA de ressortir et de
réactiver la procédure illégale de levée de limmunité des députés de lopposition
démocratique (Anicet Georges DOLOGUÉLÉ, Martin ZIGUÉLÉ et Aurélien Simplice
ZINGAS) foulant ainsi au pied lexigence de la décrispation politique et de la création dun
climat apaisé pour aller au dialogue.

 


En outre, avec la reprise des mesures dinterdiction de sortie du territoire des membres de
lopposition démocratique dont la liste est déposée à nouveau au commissariat de police de
lair de laéroport Bangui Mpoko, le régime du Président TOUADÉRA a décidé daccentuer
sa politique de terreur et de traque des opposants.

Il en ressort donc que le régime ne veut ni de la paix ni du retour de la sécurité ni de la
réconciliation et surtout ni dun dialogue devant regrouper les fils et les filles du pays.

Par conséquent, la COD2020 décide à compter de ce jour samedi 30 octobre 2021, du retrait du Comité dOrganisation du Dialogue Républicain ses représentants à savoir lhonorable Aurélien Simplice ZINGAS, Président du souscomité Santé et Serge PSIMHIS, membre du souscomité Thématique.


Fait à Bangui, le 30 octobre 2021


Pour la Conférence des Présidents,

le Président en Exercice

Cyriaque GONDA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here