Centrafrique : la belle leçon de morale politique du gabonais Rignault à l’Imposteur de Bangui !

0
216
L’EVOLUTION DE LA SITUATION POLITIQUE DU GABON AU CENTRE D’UNE RENCONTRE ENTRE LE PRÉSIDENT TOUADERA ET UNE DÉLÉGATION DU COMITÉ DE LA TRANSITION ET DE LA RESTAURATION DES INSTITUTIONS
Le Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA a reçu en audience en fin d’après-midi du 27 septembre 2023 au Palais de la Renaissance, une délégation du Comité de la Transition et la Restauration des Institutions (CTRI) du Gabon, conduite par Monsieur Guy ROSSATANGA RIGNAULT, Secrétaire Général de la Présidence de la République gabonaise.
Monsieur Guy ROSSATANGA RIGNAULT est porteur d’un message du Président du Comité de la Transition et la Restauration des Institutions, le General Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA à son homologue centrafricain, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA.
Interrogé au sortir de cette audience par la Presse présidentielle, le Chef de la délégation Guy ROSSATANGA RIGNAULT a affirmé que les échanges ont permis de faire le point au Président Faustin Archange TOUADERA, facilitateur désigné par la CEEAC, sur les avancées politiques de la transition.
“Nous estimons que le point sur l’évolution de la situation au Gabon est positif . Il est positif, comme l’avait déjà constaté le Président TOUADERA et facilitateur lorsqu’il était venu chez nous. Nous sommes venus aujourd’hui lui faire l’ état des avancées supplémentaires qui se sont produites au Gabon depuis son départ”, a déclaré Monsieur Guy ROSSATANGA RIGNAULT.
Et de préciser que ces avancées sont notamment la mise en place d’une Cour Constitutionnelle, la nomination du Premier Ministre et son gouvernement, l’installation des membres des deux chambres du parlement et la désignation en cours des nouveaux parlementaires et sénateurs .
Il a fait savoir qu’une conférence Inclusive sera organisée avec l’ensemble des forces vives de la nation, politique, société civile, confessions religieuses. Cette grande rencontre , dit-il, a pour objectif de donner l’opportunité et la légitimité aux différentes couches sociales de décider de l’avenir du Gabon par la détermination de la durée de la transition.
“Des militaires ont pris le pouvoir le 30 août 2023 au Gabon. Ils ne l’ont pas fait par gaieté de cœur. Voyez-vous, ils l’ont fait pour ouvrir une porte de liberté au peuple gabonais et je crois que le facilitateur a eu à s’en rendre compte lors de son passage au Gabon et donc nous n’avons pas le droit de décevoir tous les espoirs placés par le peuple gabonais sur la transition conduite par le président Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA “, a-t-il martelé .
Pour Monsieur Guy ROSSATANGA RIGNAULT, les militaires n’ont jamais eu pour préoccupation de s’éterniser au pouvoir. Ils ont pour principal objectif de restaurer les institutions de la République.
Il a rassuré la Communauté internationale et tous les partenaires sur le fait qu’il ne se passe rien de particulier en ce moment au Gabon sauf une vie normale.
Le Secrétaire Général de la Présidence gabonaises Guy ROSSATANGA RIGNAULT a fait part de l’engagement progressif des autorités de la transition vers le retour à l’ordre constitutionnel classique.
La Renaissance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici